Rechercher sur ce site :

Recettes de produits cosmétiques naturels faits maison sur Cosmessence Bio

27.6.25
Bienvenue sur Cosmessence Bio
un site de recettes faites maisons pour 
les soins cosmétiques bio et les produits de ménage écologiques
qui compte plus de 1 million 600 mille visites à ce jour!
qui a donné naissance à l'association loi 1901
Cosmessence Bio Les Ateliers





"Savez vous qu'il est possible de fabriquer ses crèmes? Ses baumes pour les lèvres? Ses laits démaquillants?? De fabriquer son propre savon? De formuler son gel douche et son shampoing ? et même de fabriquer ses propres produits ménagers naturels??
Non seulement tout cela est possible et cela s'inscrit dans une démarche écologique de respect de la planète, avec des ingrédients et recettes 100% naturels, d'origine végétale et biodégradables, pour une peau ou une maison embellies au naturel !!"

Cliquez sur Sommaire,ou utiliser le moteur de recherche du blog !


https://www.youtube.com/c/StephCosmessenceBio




! Mise en garde !
Tout produit cosmétique est potentiellement allergisant ou irritant ! 
Effectuez TOUJOURS un test cutané de tolérance 
de votre préparation au pli du coude, avant toute utilisation !




Savoir comment fabriquer une creme cosmetique faite maison

19.9.20
Je vous aide aujourd'hui avec ma recette de base de  crème cosmétique BIO ! 

Beaucoup de liens se cachent dans cet article, afin de vous aider:
N'hésitez pas à cliquer sur les éléments qui vous intéressent ! ;-)






Recette de base d'une recette de crème

La structure est en effet toujours la même...
Vous n'avez plus qu'à personnaliser les phases et ingrédients comme vous le souhaitez, afin d'obtenir quelque chose d'unique!... 
Crème de jour, lait démaquillant, crème matifiante, crème anti age... 

Formule de base pour une crème hydratante


creme hydratante 100% d'origine végétale
Les crèmes hydratantes sont des crèmes huile dans eau
Voici ce qu'elles contiennent toutes, phase par phase :

- de l'eau (eau pure) : à calculer pour un total de 100% ("QSP 100%")


- un ou plusieurs hydrolats (20 à 30%), à choisir selon leurs propriétés (voir ICI!)
Astuce : Si votre crème doit être une crème (ou lait) nettoyante, ajouter simplement un peu de base lavante dans votre phase aqueuse ! ;-)

- de la glycérine (3 à 6%) à ne pas oublier ! Vous comprendrez pourquoi ICI !

- une gomme (xanthane autour de 0.2 à 0.4%), indispensable, chose que je vous ai déjà expliqué LA!




2/ Vos émulsifiants ! 



A choisir selon vos stocks, envies, propriétés et surtout textures désirées! 
Certains émulsifiants donneront des textures très fluides, d'autres plus épaisses.


- cire auto émulsifiante (ou complexe émulsifiants) : de 5 à 7% en moyenne.

Attention, nous parlons de crème hydratante, il doit donc bien s'agir d'un émulsifiant huile dans eau ! Pour cela, consultez la fiche technique des émulsifiants dont vous disposez, mais cet article devrait également pouvoir vous aider : ICI !






3/ Votre phase huileuse !


- huiles de votre choix : 10 à 30%

- beurres et/ou alcool gras éventuels (alcool cétylique ou cétéarylique), voire acides gras (acide stéarique) de votre choix. Ils aideront la crème à rester bien stable en apportant du "corps" à votre phase huileuse. Ils s'intègrent dans les 10 à 30% de gras.

Attention de ne pas utiliser plus de phase huileuse que votre émulsifiant ne peut supporter !
En général, pas plus de 30%.


Pour équilibrer votre phase huileuse, jetez un œil à leur composition en oméga 9, 6, et 3, mais aussi en insaponifiables (dans leur fiche technique !), 




- un conservateur (naticide, Leucidal, Cosgard... Dosage selon fiche technique) 

- un anti oxydant (vitamine E ou autre : dosage selon fiche technique)

- des actifs éventuelsde votre choix : du miel! Ou encore des extraits hydro-glycérinés, aloe vera, huiles essentielles, et autres nombreux actifs cosmétiques à choisir et doser selon leurs fiches techniques

- et pourquoi pas des colorants, fragrances, poudres matifiantes...



C'est à vous maintenant ! ;-)






Consignes contre la propagation du corona virus

15.3.20
Bonjour! Un article cri de mon cœur paramédical ce matin pour réexpliquer à tous ceux qui en auraient besoin, les mesures que vous devez suivre et leurs raisons, dans ce contexte 2020 de stade 3 de ce

CORONAVIRUS (COVID-19)

On trouve beaucoup d'articles sur le coronavirus à proprement dit, je ne développerai donc pas ce point. 


1/ Les raisons de ces mesures contre le COVID-19

La grande majorité du pays va être infectée. C'est dans ce sens que nous allons bientôt atteindre notre "pic épidémiologique". C'est d'ailleurs le but attendu : plus nous aurons été en contact, plus nous aurons développé nos défenses immunitaires, et les cas vont réduire. On parle de 50 à 70% de la population. 

Cependant, certains cas seront graves, voire très graves, bien que la majorité des français devraient bien s'en sortir (on parle de 98% de guérison et 80% de cas bénins). 

Les personnes les plus à risque d'une complication respiratoire sont plus particulièrement les personnes âgées de plus de 70 ans, surtout dans le cadre de pathologies sous jacentes (d'ou les interdictions de visites en EHPAD et autres établissement de santé actuellement!), mais aussi toutes les personnes de moins de 70 ans ayant d'autres pathologies par ailleurs (diabète, pathologies cardio vasculaires, systeme imunitaire faible, etc.). 

Dans ce contexte, l'état ne cherche plus tellement à nous éviter de contracter la maladie, au niveau individuel. Il cherche plutôt à assurer une contagion progressive dans le pays, plutôt qu'en masse. 
Une répartition trop rapide, avec de trop nombreux cas graves, nécessitant une prise en charge en réanimation, serait très problématique : l'hopital, à saturation, n'aurait plus les moyens de soigner, tant en place (lits), qu'en soignants (médecins, infirmiers, aide soignants) ou encore en matériel (respirateurs).

C'est ainsi que l'état a décidé de fermer les écoles. Non pas tellement pour protéger les enfants eux même, mais avant tout parce qu'ils sont "vecteurs" de la maladie. N'avez vous jamais remarqué que les grippes et gastro entérites flambent avec la rentrée scolaire? Il en est de même avec le COVID-19, vous pouvez donc rassurer vos enfants! 

Pour protéger la population (il est question de santé publique), il a également été demandé, jeudi dernier, par notre président, d’appliquer consciencieusement les "gestes barrières", de favoriser le télétravail, de limiter les allers et venues inutiles.
Ce week end, et après constatation du comportement des français qui ont, pour beaucoup manifestement, continué de vivre "comme si de rien n'était".... L'état a dû prendre la décision de fermer les magasins autres que alimentaires, de santé, tabac, ou encore stations essence, considérés comme indispensables. 
La nécessité de distanciation sociale est encore expliquée; il est demandé à chacun de se responsabiliser, en cette situation de "crise sanitaire inédite". 
Les bars et restaurants ont donc fermé à minuit cette nuit. Et il a été répété à la télévision d’arrêter toutes les réunions sociales et familiales qui ne soient pas indispensables, sous entendu pour le bien de la nation (et non pas pour le bien individuel...). 

Il est probable que la situation dure de quelques semaines à quelques mois. 
D'ici là, participons à nous protéger, en gagnant du temps, et surtout protéger les plus fragiles...


2/ Les gestes barrières

Ce sont les gestes qui évitent la transmission du COVID19 d'une personne à une autre.

Le virus se propage de 2 manières :

- soit en toussant / éternuant ou même en parlant si une distance minimale n'est pas respectée (à cause des postillons). Il en est de même pour la grippe; on les compare d'ailleurs beaucoup, à tord. 
- soit en touchant une surface contaminée par un patient porteur : les mains sont ainsi le vecteur de ce virus. Lorsque nous touchons une surface contaminée, sans nous en rendre compte, nous acheminons le virus à notre système respiratoire en touchant notre visage, notre nez, notre bouche...


Nous pouvons nous protéger, en respectant les mesures suivantes :

- La distanciation sociale ! Restez chez vous! Ne sortez, comme l'a demandé le 1er Ministre, que pour prendre l'air (en extérieur), faire vos courses (essentiel) ou aller travailler si le télétravail n'est pas possible, ou que vous travaillez comme moi en milieu de soins! 
Dans tous les cas, évitez les rassemblements inutiles de groupes de personnes, et/ou maintenez une distance de sécurité de 1 à 2 mètres entre 2 personnes. 
Nous pouvons en effet être porteur positif sans avoir de symptôme du tout, ou bien pas avant 3 à 14 jours après la contamination, tout en étant potentiellement soi même contagieux pour les autres... Or 1 seule personne positive peut en infecter 2 de son entourage en peu de temps : ce virus est très contagieux. 
J'ai bien conscience des enjeux économiques pour beaucoup d'entre nous. J'espère que la France saura aussi les protéger... Dans le cadre de votre activité professionnelle, pensez aux applications type SKYPE, qui pourront peut-être vous éviter des déplacements tout en maintenant votre activité!

- Le lavage de mains de façon très régulière et efficace : sans oublier aucune partie des 2 mains. Le savon est tout à fait efficace contre le virus. Il n'est donc pas nécessaire de se battre pour récupérer du gel hydro alcoolique : un bon savon de Marseille, même BIO, sera très efficace! ;-) Pensez à vous laver les mains avant chaque repas, après chaque passage aux toilettes, ou à chaque fois que vous revenez de l'extérieur (pour vos courses ou autre). 
Dans ce sens, je partage avec vous cette super vidéo d'aide au nettoyage des mains de la bonne manière (les étapes seront les meme avec un gel hydro alcoolique) 
- L'entretien des locaux : cuisines, salles à manger, salles de bain ; les pièces de vie commune doivent être nettoyées tous les jours, idéalement au savon noir. Je vous renvoie dans ce sens à mon article : ICI. 
De même, aérez les pièces tous les jours pendant plus de 10 minutes.

- Si vous toussez ou éternuez : protégez vos mains, protégez votre entourage : toussez dans votre coude. Idéalement utilisez un mouchoir jetable, jetez le et lavez vous les mains. 

- Ne serrez plus les mains pour dire bonjour, ne faites plus la bise ni de câlin à tout va : un signe de loin suffit dès lors qu'on garde le sourire! 


pic epidémiologique corona virus

- Si vous présentez de la température et toussez : appelez votre médecin pour avoir ses consignes. Ne vous rendez pas directement dans son cabinet médical ou aux urgences. 
Si vous avez besoin de poser des questions en lien avec vos signes cliniques, n'appelez pas le 15 qui est un numéro d'urgences : contactez le 0800 130 000
Le médecin qui traite votre appel vous donnera toutes les mesures à prendre. Il est probable qu'il ne vous fera pas tester, ne soyez pas surpris. 
Si vous êtes dans ce cas : limitez totalement le contact avec d'autres personnes, autant que c'est possible. 

- Évitez l'auto médication : en particulier, les anti-inflammatoires type IBUPROFENE participeraient à aggraver les symptômes : n'en prenez pas! 
Prenez du paracétamol (doliprane, dafalgan...) : 1 gramme toutes les 6 heures, maximum 4 fois par jour chez les adultes (dosage maximal à adapter au poids, en particulier chez les endants). 

- si vous présentez des signes de gravité tels qu'une détresse respiratoire (vous avez du mal à respirer?) : contactez le 15, ils prendront en charge votre situation considérée urgente. 

3/ Suivre l'évolution de la situation du coronavirus

Si vous regardez la télévision ou écoutez la radio, vous ne devriez rater aucune information importante ou explication. 
Dans le cas contraire, vous pourrez suivre l'évolution de la situation et trouver beaucoup d'informations officielles 


4/ Zoom sur les masques 

Les masques ne sont utiles que pour :
- le patient porteur et symptomatique, pour éviter qu'il transmette le virus lorsqu'il tousse, alors qu'il est dans un environnement public (par exemple une salle d'attente des urgences à l'hopital...). Il porte alors un masque simple, dit "chirurgical".
- le soignant qui prend en charge le patient, avec des masques à haute filtration, appelés "FFP2", pour se protéger lui même, afin qu'il ne participe pas non plus à propager le virus, et reste apte à soigner tous les malades... Ces "FFP2" ne doivent être utilisés que dans le cadre de l'application des procédures, dans le cadre de la prise en charge des patients symptomatiques.

Face à l'ampleur de la situation, les stocks n'étant pas ce qu'il faudrait, ces masques ne sont désormais qu'à disposition des soignants, en établissement de santé ou en libéral.
Les particuliers peuvent toutefois en bénéficier, mais seulement sur ordonnance médicale.


MERCI A TOUS LES SOIGNANTS 
A L'OEUVRE AUJOURD'HUI!
ET PARFOIS RÉQUISITIONNES POUR ASSURER LA CONTINUITÉ DES SOINS
POUR LE BIEN DE TOUS
(sans oublier tous les personnels hospitaliers autres, médecins, cadres, labo, pharmaciens...)


Prenez soin de vous, protégez vous, et surtout :
Responsabilisez vous ! ;-)