Moteur de Recherche :

2016-05-28

Tout savoir sur les sérums et élixirs de jeunesse

Un petit article aujourd’hui pour vous parler de la formulation et fabrication des sérums et élixirs BIO ! ;-)

Le sérum est une préparation particulièrement concentrée en actifs, et rapidement pénétrante, qui s’utilise en massages doux sur le visage et le cou, matin et/ou soir, avant d’appliquer une crème de jour ou de nuit habituelle;
Le sérum et la crème agiront en synergie !

Principe d'utilisation d'un sérum

On emploie normalement les sérums sous forme de cures, de quelques jours à quelques semaines : l’utilisation sera interrompue dès lors que l’effet attendu sera atteint. 
(trop de sérum tue le sérum)

Très concentré et présentant des propriétés de grande pénétrabilité dans la peau (ce sont ces 2 particularités qui le définissent !), il s’applique en toute petite quantité sur la zone à traiter. 
On les achète donc dans des flacons prévus à cet effet : ces flacons « à sérum » délivrent en effet de toutes petites quantités, et présentent un petit conditionnement  (en général 30 mL maxi) car cela suffit pour durer longtemps ! 
Et ils sont particulièrement chers… C’est le coté « élixir de jeunesse » qui fait vendre ! ;-)

Il pourra s’agir d’une huile, d’un gel, ou encore d’une émulsion… Et BIO bien sûr !
Pour vos flacons, cherchez auprès de vos fournisseurs, par exemple chez Ma Cosmeto Perso :


Utilisation : Appliquer par légères touches sur le visage, faire pénétrer par petits pincements pour un effet en profondeur, et terminer par un lissage doux. 
Ne pas oublier la crème de soin pour terminer la routine cosmétique : 
ce n’est pas le rôle du sérum !

Le sérum : une action ciblée 

Le sérum pourra être hydratant, apaisant, anti-âge, purifiant, etc…
Et sa formulation répondra également à ce cahier des charges !
Les sérums bio ciblent le plus souvent une action par le biais des huiles essentielles.
Celles-ci y sont donc utilisées avec des dosages qui dépassent les dosages habituels, tout en restant dans le cadre du supportable. 
Pour ma part, j’emploie parfois 0.2 à 0.4% d’huiles essentielles dans mes formules de crèmes ; dans le cadre d’un sérum, je suis susceptible d'augmenter ce dosage à 1.5 voire 2% d’huiles essentielles, jusqu’à 3% avec une majorité d’huiles essentielles douces, en évitant contour des yeux et autres parties très sensibles du visage lors de l'application.


Quelques bases pour une formulation "anti-age"

Pour une petite recette de sérum huileux anti-âge, je vous conseille :
-     Privilégier de l’HV de sésame (voire de tournesol) en base de votre recette : légère, facilement pénétrante, elle est riche en lécithine, ce qui favorise sa bio-compatibilité avec la peau : une huile qui favorise l’émollience et la pénétration des actifs
-     Des huiles aux propriétés anti-âge : l’huile de rose musquée, d’argan, d'argousier, d'abricot, de framboise, onagre et bourrache en duo, ou encore huile de son de riz !!
-    Des huiles très émollientes, et au toucher plus gras, pour permettre un soin de massage de la peau du visage, qui rien qu’à lui favorise la régénérescence de la peau, ce qui fait partie du soin anti age ! Pour cela, des huiles comme celles d’abricot, ou même de l’olive, ou encore d’argan, qui sont également anti age, conviendront parfaitement bien !
-     On peut également vouloir privilégier des huiles particulièrement riches en insaponifiables : huile d’avocat, oléine de karité… Mais aussi huile d'olive ! Ce sont des incontournables pour un soin particulièrement régénérant !
-     De la vitamine E, anti oxydante, incontournable elle aussi, pour protéger vos huiles, comme pour soigner votre peau ! A utiliser à un dosage maximal selon préconisations du fournisseur
-     Des actifs liposolubles bien sûr, comme des huiles essentielles (rose, ciste ladanifère, bois de rose, néroli, géranium rosat, petit grain bigarade, carotte…), des extraits CO2, et actifs liposolubles et anti age comme le Co enzyme Q10 !

Ma recette de Sérum précieux « jeunesse éternelle »

- HV sésame : qsp 100%
- Jojoba : 20%
- HV son de riz : 15%
- HV argan : 15%
- Rose musquée : 10%
- Macérat figuier de barbarie : 8%
- Vitamine E : 0.3%
- Co enzyme Q 10 : 2%
- HE 1.5% : bois de rose 0.9% et néroli 0.6%

Pas à pas :
Mélangez simplement les ingrédients les uns aux autres. Conditionner dans un flacon air less à pompe, spécial sérum, qui sont des flacons à petits conditionnements

Pour une petite recette de sérum gel anti âge, je vous conseille :
-     Des actifs hydrosolubles aux vertus anti age tels que : l’incontournable acide hyaluronique, l’aloe vera, la gelée royale, l’algo’boost jeunesse, ou encore de relax rides (issu d’une macération alcoolique)
-    Des protéines hydrolysées, restructurantes, telles que la protéine de soie ou de riz, ou encore le collagène végétale (glyco-protéines)
-    Des actifs émollients tels que l'extrait de mauve, le gel de lin, etc ...
-    Des éventuelles ampoules de phytothérapie à base d’actifs anti age !
-    Des hydrolats anti age tel que l'hydrolat de rose, de ciste ladanifère ou encore d’hélicryse, mais aussi hamamélis, lavande, verveine citronnée, fleur d’oranger...
-     Une gomme de votre choix pour donner la texture gel, telle que la xanthane
-     Sans oublier la glycérine (humectant), ainsi qu’un conservateur !

Ma recette d'Elixir de jeunesse à la rose et gelée royale

- Hydrolat de rose : QSP 100%
- Eau pure : 40%
- Gel de lin : 10%
- Glycérine : 4%
- Lécithine en granulés : 5%
- Acide hyaluronique : 0.2%
- Gomme xanthane : 1%
- Ampoule de phytothérapie bio de Gelée royale : 10% (= 1 ampoule de 10 mL / 100g)
- Miel : 3%
- Collagène végétal : 2%
- Conservateur au choix

Pas à pas :
Hydrater l’acide hyaluronique et la xanthane dans la glycérine, et les granulés de lécithine dans l’eau et l’hydrolat. Patienter quelques minutes. Confectionner le gel de lin maison. Mélanger gel de lin, avec les 2 phases préparées, et ajouter l’ampoule de phytothérapie. Ajouter enfin le miel et le conservateur. Contrôler et rectifier le PH si nécessaire, et conditionner dans un flacon air less à pompe, spécial sérum, que sont des flacons à petits conditionnements

L’astuce Cosmessence Bio pour vos sérums-émulsions :

Pour les recettes d’émulsions-sérum, l’avantage sera d’utiliser une phase aqueuse, et une phase huileuse, avec tous les ingrédients et actifs que cela représente!
On favorisera des émulsifiants avec des dosages assez faibles, et des émulsifiants qui savent donner des textures assez fluides, comme la cire N3 avec un dosage d'environs 3%. 

La phase aqueuse devra donc bien être gélifiée avec une gomme telle que la xanthane, avec un dosage d'environs 0.3 voire 0.4%.

L’utilisation de lécithine dans vos émulsions-sérums sera très bénéfique : outre ses propriétés très émollientes, la lécithine composée de phospholipides favorisera une pénétration très rapide du produit. 
D'autre part, la lécithine est employée comme co émulsifiant, pour formuler des micro-émulsions, qui sont des émulsions translucides, permettant une granulométrie très fine, et ainsi une parfaite pénétration et assimilation des actifs pour la peau.

Associée à des actifs issus de macération alcooliques, tel que le relax rides,

la pénétration sera intense !

Alors à vos spatules !! ;-) 





Aucun commentaire: