Moteur de Recherche :

2016-04-25

Réaction de saponification et fabrication d'un savon maison

Bonsoir à tous !

Comme une envie de vous parler savon ce soir ...
Quand j'ai démarré ma passion pour la cosmétique faite maison, j'ai commencé avec la lessive faite maison... Puis avec le savon fait maison ... Puis avec les crèmes faites maison !
Je dois dire que les crèmes ont pris une place prépondérante dans ma démarche...
Néanmoins je sais que le savon maison interpelle plus d'1 future tambouilleuse!
Alors je voulais commencer ce soir à vous parler de la chimie du savon !

Le savon qu'est-ce que c'est?

Le savon est issu d'une réaction chimique appelée saponification.
Autant dire clairement qu'un savon ne peut donc pas, par définition, être bio !
Néanmoins il peut être 100% d'origine végétale... 
Et pas issu de n'importe quel végétal : uniquement de corps gras végétaux (de la graisse donc!) tels que les huiles et beurres que vous connaissez bien :
huile d'olive, huile de coco, beurre de karité ...
En tout cas pour les savons végétaux ... 
Car d'autres corps gras existent: ceux issus de la pétrochimie, ou des animaux (ex: Suif : graisse de mouton ou boeuf, saindoux: graisse de porc...).

Mais comment transformer une huile végétale, comme l'huile d'olive, en savon ??
Cela est possible grâce à la réaction de SAPONIFICATION !





La saponification : de quoi s'agit il?

La réaction de saponification est la réaction qui mot à mot "transforme en savon"
(SAPO = savon ...).
Mais qui dit réaction dit aussi ... Réactif !
Et dans la saponification, le réactif est une base forte (ou "alcalis") : un produit dont le pH est tellement élevé qu'il casse les liaisons des triglycérides d'acides gras dont sont composés nos huiles et beurres.
Il s'agit d'un point de vue chimique d'une Hydrolyse basique.

Il existe 2 bases fortes utilisées pour transformer une huile ou beurre en savon :
- La soude caustique NAOH (hydroxyde de sodium)
- et la potasse KOH (hydroxyde de potassium).
Et vous pouvez facilement trouver ces 2 ingrédients (le NAOH surtout!)

En résumé:
Une huile ou beurre
+ une base forte NaOH ou KOH
= du savon !

La chimie du savon

Un savon est un sel. 
Dans le sens chimique du terme (pas dans le sens alimentaire du terme...).
Le KAOH donnera des sels de sodium,
et le KOH des sels de potassium.

Un acide gras tel que l'acide stéarique donnera donc:
- du sel de potassium d'acide stéarique, ou potassium stéarate avec du KOH !
- et du sel de sodium d'acide stéarique, ou sodium stéarate avec du NaOH !
Les sels obtenus sont des produits détergents, des tensio actifs anioniques, donc chargés négativement, qui lavent et moussent, et ce toujours grâce ...
A notre réaction de saponification !!


La réaction de saponification, 

une réaction exothermique

La réaction base forte + corps gras est une réaction forte qui engendre une forte chaleur, autant qu'elle nécessite de la chaleur pour être complète et rapide.
C'est ainsi qu'on distingue les fabrications "à froid" et les fabrications "à chaud", ces dernières permettant la fabrication, en quelques heures, d'un savon prêt à l'usage, tel que cela est fait dans les savonneries du Sud de la France...
A ce sujet, je vous renvoie vers mon article de présentation de la fabrication de savon de Marseille, ICI



Les "sous produits" de la saponification

Figurez vous que la saponification, en dehors du fait qu'elle nous permet, à la maison, de fabriquer nos savons, nous permet en plus de bénéficier, sans rien n'y faire, d'un sous produit naturel, et qui nous est tellement cher en cosmétique : la glycérine végétale ! 
Cet additif au propriétés humectantes et ainsi protectrices de la déshydratation de la peau.

Et non seulement cela, mais la réaction ne touchera pas à nos chers INSAPONIFIABLES qui portent bien leur nom : ils ne peuvent pas être transformés en savon (et composent pourtant nos huiles et beurres végétaux, à des proportions +/- importantes). 
Ce sera le cas de la vitamine E par exemple, et bien d'autres, qui ont des propriétés tellement intéressantes (anti age ou régénérantes) pour la peau !

Et oui, car de façon plus complète, une réaction de saponification s'écrit ainsi :

Alcali + triglycéride/corps gras + eau
...Réaction exothermique de Saponification...
donne :
Savon de sodium et/ou de potassium 
+ glycérine (environs 5%)
+ eau
+ insaponifiables !

La SAF:
méthode de saponification à froid

Le mouvement SAF : "Saponification à Froid" prône une fabrication de savon sans usage de source d'énergie dégageant de la chaleur. 
Cette même chaleur accélérant le processus de saponification, il s'agira donc d'une méthode plus lente, pour laquelle il faut faire preuve d'une peu plus de patience... Par l'intermédiaire de ce qu'on appelle le temps de "cure".
Mais il s'agit du coup aussi d'une méthode plus écologique, d'autant plus si elle se base sur des corps gras exclusivement d'origine végétale !
Sans parler du mouvement anti-huile de palme ...

Ce mouvement SAF a créé il y a quelques années sont propre logo :



NB : Un mouvement intermédiaire existe et s'appelle l'IMTPH : "In the Mould Hot Process": la méthode consiste à cuire quelques heures, et à température douce, la préparation, afin d'obtenir plus rapidement un savon fait maison, prêt à l'usage en quelques heures. 
Cela sera possible par l'intermédiaire de four, ou "crockpot" (appareil bien connu au Canada).


Le savon fait maison !

Chacun et chacune peut se faire attraper par le virus de la SAPonite aigue ! ;-)
Des savons de Castille, de Marseille, d'Alep... 
Doux, surgras, ou détergents...
Colorés, superbement marbrés comme ICI, moulés de toutes sortes....
A inclusions comme ICI, transparents, version patis-savonnerie comme ICI, transparents comme LA...
Liquides, crèmes, chantilly comme ICI, "dove-like"...
Exofliant, purifiant, etc...
Et j'en passe !! 
Bref ... De quoi se faire plaisir ! ;-)
Vous trouverez des centaines de blogs vous proposant des savons plus beaux les uns que les autres ! des français comme des étrangers... Fouinez !




Si vous recherchez un livre pour vous aider dans la fabrication de vos premirs savons,
je vous conseille cet article (cliquer sur l'image) :



Attention !

Je vous ai parlé de :
- Base forte... (de quoi vous brûler sérieusement la peau ou les muqueuses...)
- Réactions exothermique engendrant de fortes chaleurs ... (plus de 100°C)
- Et je ne vous ai même pas encore parlé de formulation ou confection de recettes, qui nécessite l'usage de calculateurs spécifiques !
Car tout réside dans la formulation ... Et les modalités de fabrication !

Il existe en effet des risques, on ne fabrique donc pas un savon comme on fabrique un gâteau ou encore une crème : il faut se pencher sur la formulation, utiliser les calculateurs, se protéger, être dans de bonnes conditions de fabrication... 
Mais cela fera l'objet d'un prochaine article ...


Néanmoins...
Ca vous tente? Qu'est-ce que vous en pensez? Future SAFonnière ou pas??
Si oui, je vous propose mon article pour tout savoir de la formulation d'un savon fait maison : ICI !
A vous ! ;-)