Moteur de Recherche :

2016-02-29

Un cosmétique : le médicament de la beauté !

Bonjour à tous !

Nous rêvons toutes de traiter tous nos problèmes de peaux, et ne faisons pas toujours la distinction entre :
- les problèmes liés à notre routine cosmétique, ou à la qualité des cosmétiques que nous utilisons...
- et les problèmes relevant des problèmes dermatologiques, soumis à un diagnostic médical...
Et pourtant, on ne pourra pas soigner ces problèmes de la même manière!

Je souhaitais donc ce soir apporter une différence fondamentale, que nous ne prenons pas toujours en compte dans notre démarche cosmétiques maison :


La différence entre un cosmétique... 
et un médicament...



Voici la définition d'un cosmétique selon le code de la santé publique :


Un cosmétique (du grec : kosmeo, « je pare, j'orne ») 
est une substance ou un mélange 
destiné à être mis en contact avec diverses parties superficielles du corps humain, 
notamment l'épiderme, 
les systèmes pileux et capillaires, 
les ongles, 
les lèvres, 
les organes génitaux externes, 
les dents et les muqueuses buccales, 
en vue, exclusivement ou principalement, 
de les nettoyer, protéger, parfumer, maintenir en bon état, 
de modifier leur aspect ou d'en « corriger » l'odeur. 
Les cosmétiques sont des produits d'hygiène et d'embellissement 
qui restent superficiels dans leurs actions, 
n'agissant pas en dessous de la barrière de l'épiderme.

La différence entre un cosmétique et un médicament par voie cutanée (et parfois trans-cutanée) est simple :
Un cosmétique ne dépasse pas la couche superficielle qu'est notre épiderme !
Le médicament pourra au contraire pénétrer la surface de la peau. 
Ils seront alors prescrits par un médecin. 
Ce sera le cas par exemple des pommades à la cortisone.

Liste officielle des produits cosmétiques selon l'ANSM :
Produits pour la peau :
- crèmes, émulsions, lotions, gels et huiles pour la peau;
- masques de beauté ;
- fonds de teint (liquides, pâtes, poudres) ;
- poudres pour maquillage, poudres à appliquer après le bain, poudres pour l'hygiène corporelle ;
- préparations pour  bains et  douches (sels, mousses, huiles, gels) ;
- produits solaires ;
- produits de bronzage sans soleil ;
- produits permettant de blanchir la peau ;
- produits antirides.
- produits pour le rasage (savons, mousses, lotions) ;
- produits de maquillage et démaquillage;
- produits destinés à être appliqués sur les lèvres ;

Produits d’hygiène
- savons de toilette, savons déodorants;
- produits d’hygiène dentaire et buccale ;
- produits d’hygiène intime externe ;
- déodorants et antiperspirants ;

Produits capillaires
- colorants capillaires;
- produits pour l'ondulation, le défrisage et la fixation des cheveux ;
- produits de mise en plis ;
- produits de nettoyage pour cheveux (lotions, poudres, shampooings) ;
- produits d'entretien pour la chevelure (lotions, crèmes, huiles) ;
- produits de coiffage (lotions, laques, brillantines) ;

Autres
- parfums, eaux de toilette et eaux de Cologne ;
- produits dépilatoires ;
- produits pour les soins et le maquillage des ongles ;





Attention de ne pas faire d'amalgame :
Un produit cosmétique vendu en pharmacie n'est pas systématiquement un produit médicamenteux ! Aujourd'hui la plupart des pharmacies vendent des cosmétiques, sur des arrangements commerciaux entre représentants et cahier des charges de la pharamcie.
Ces derniers répondent aux mêmes exigences réglementaires que n'importe quel cosmétique.
Néanmoins, certains cosmétiques sont vendus principalement ou exclusivement en pharmacie, comme les produits Nuxe par exemple, ou la fabrication d'un cérat de Galien. Néanmoins, sa formule est équivalente à d'autres produits équivalents et vendus en parfumerie, grande surface, sur Internet, ou ailleurs.


Etre vendu en pharmacie ne garantie pas toujours les compositions !
Comme ailleurs : à vous de surveiller les étiquettes

Bref :
On ne ferme pas les yeux ! On ne se laisse pas berner !!
Et surtout on ne confond pas cosmétique beauté, et médicament ...
Le cosmétique ne sera jamais un médicament... 
A part celui de votre beauté ! ;-)






1 commentaire:

Anonyme a dit…

Bonjour !
Je suis d'accord avec toi, un produit cosmétique vendu en pharmacie ne garantit en rien sa qualité au niveau de la composition! Il n'y a qu'à voir les composants de certains produits lavants pour bébés et jeunes enfants : un ramassis d'ingrédients qui font la polèmique depuis plusieurs années déjà !
A bientôt
Murielle