Moteur de Recherche :

2015-04-07

Tout savoir ou presque... Sur le dentifrice à l'huile de coco

Bonjour à tous

en attendant ma prochaine recette de cosmétiques naturels avec le dentifrice maison, je vous propose dès ce soir un article sur un mouvement très à la mode : 
le dentifrice à l'huile de coco!
On me l'a réclamé, ce sera chose faite ! ;-)




L'histoire du dentifrice à l'huile de coco 



Cette technique est issue du "oil polling" (ou « tirage à l’huile » en français), une technique américaine à la mode (depuis début 2014 en particulier, grâce à l'adepte Gwyneth Paltrow).
Cette technique consiste à se rincer la bouche avec 1 càs d’huile végétale pendant 10 à 20 minutes chaque jour, en jouant avec la langue, les gargarismes et les aspirations entre les dents, pour le nettoyage de la bouche et des dents. 

Cette technique "moderne" de bain de bouche à l’huile est en réalité très ancienne puisqu'elle a ses origines dans la médecine ayurvédique. C’est donc une technique qui doit avoir pas loin de 2 à 3000 ans. L’huile de sésame et de tournesol étaient particulièrement utilisées.

Aujourd'hui, le soin de bouche à l'HV de coco a fait son apparition en France, qui du fait de sa texture, de son gout apprécié, et surtout de ses propriétés (reconnues) antibactériennes et antifongiques, a su conquérir quelques français(es), quelques mois après la mode américaine, comme beaucoup de mouvements... ;-)



Ce qu'il faut comprendre :
Il s’agit donc en réalité non pas d’un dentifrice naturel mais bien d’un soin de bouche à visée antiseptique : pour lutter contre les caries, à effectuer une fois par jour le matin, après le brossage de dents, qui permet lui plus un travail mécanique et abrasif, alors que l’huile vient proposer un soin purifiant et protecteur : comme n'importe quel soin de bouche !

D'un point de vue scientifique : 
A ce jour, il n’existerait qu’une petite poignée d’essais cliniques, qui n’auraient pas mis en avant de réel bénéfice, ni aucun inconvénient notable. Son efficacité serait tout de même équivalente à celle de certains produits chimiques antiseptiques, comme la Chlorexidine (quand même!!).
ces essais mettraient en avant également le fait que l’HV de coco serait particulièrement efficace pour lutter contre les caries et problèmes de mauvaise haleine : l'huile idéale pour les soins de bouche !

D’après quelques testeuses, ce dentifrice fonctionnerait très bien et rendrait les dents blanches : c'est en effet la réputation qu'il a. 
D’un point de vue scientifique néanmoins, l’effet blanchissant serait controversé : il serait seulement lié à l’effet réflecteur de lumière du film gras créé sur les dents par l’huile.

Donc WHY NOT ?

Comment ça marche ?
La membrane des cellules des micro-organismes est en effet recouvertes de lipides. Lorsque ces cellules sont en contact avec de l'huile, corps gras également, ils adhèrent naturellement l'un à l'autre : le gras enlève donc le gras, et aussi les micro-organismes ! 
Tout en douceur, l'huile peut ainsi permettre de purifier, mais également de créer un film gras protecteur contre les dépôts tels que le sucre, et ainsi contre les micro-organismes, et les problèmes de plaques dentaires, caries ou encore les problèmes de mauvaise haleine, voire irritations...
Du coté de la lutte contre les taches et résidus alimentaires, le coté abrasif voire détergent des dentifrices reste nécessaire, et permet d'ôter une bonne partie des micro organismes présents (mais pas tous...), bien qu'il soit plus traumatique...

L’impératif :
un nettoyage minutieux et long, afin de naturellement émulsionner l’huile dans la bouche et lui laisser le temps de « chopper » les germes qui traînent un peu partout… Plusieurs longues minutes, qui nécessitent donc d'être patient ! ;-)



La recette de base :




La recette c'est tout simplement de l'huile dans la bouche !
Avec l'HV de coco, solide à température ambiante : 
- Appliquer une noix d'huile dans la bouche, fluidifier l'huile solide dans la bouche et la faire passer à gauche, à droite, devant, derrière... Durant minimum 10 minutes. Mais ne pas l'avaler !
- Après avoir joué avec l'huile en bouche pendant plusieurs minutes, dessus, dessous, entre les dents, cracher l'huile sale dans la poubelle : Ne pas jeter l'huile dans l'évier ou dans les toilettes, car au fil du temps l'huile peut s’accumuler et obstruer les évacuations. 
- Rincer ensuite la bouche avec de l’eau !

Si vous souhaitez tester une huile de bouche du commerce : 
vous pourrez en trouver une ICI 


La version dentifrice


En version dentifrice, il me semble indispensable d'enrichir l'huile en agents abrasifs d'une part, et en huiles essentielles aux propriétés purifiantes et anti inflammatoires d'autre part. Les proportions de recette de base seraient ainsi de :


- 50% HV de coco 
- avec environs 50% d'abrasif (par défaut carbonate de calcium)
ou autre poudres (attention au bicarbonate de soude très abrasif !)
Dents sensibles: couper par des poudres hydrosolubles pour un soin plus doux !
- ainsi que des huiles essentielles à hauteur de 1% 
(en remplacement d'une part d'abrasif)


Ce que j’en pense : 
Très objectivement, me laver les dents avec du gras me rebute un petit peu... C'est donc un article recherche d'informations que je vous propose ici ! Je joue la transparence ! ;-)
A priori et d'après ce que j'ai pu en lire, je pense que se laver les dents exclusivement à l’huile reviendrait à ne se laver les dents qu’avec des soins de bouche ! 
Je pense donc que son utilisation détournée est à +/- risques, potentiellement en tout cas... 
Donc pourquoi ne pas utiliser cette méthode, à condition de :
- ne pas oublier ni la brosse à dents, ni la poudre de craie (ou carbonate de calcium) dans la recette, 
- ou bien de l'utiliser pure, en soin de bouche, et donc après le lavage de dents...
mais de ne pas faire d'amalgame... ! ;-)
Bref, je suis finalement bien tentée de tester la version dentifrice... ;-)


Le mot de la fin :
Tant qu’on est prêt à changer nos habitudes et sensations d’une part, et surtout qu’on va voir le dentiste régulièrement et que son discours ne devient pas alarmiste à la vue de notre état dentaire d'autre part, les quelques retours que j'ai pu lire étant plutôt positifs au contraire : 


tout est permis du moment que ça vous fait du bien
et que c'est naturel !!! ;-) 

Pour terminer cet article, je serai heureuse de bénéficier de votre expérience à ce sujet, qu'elle soit positive ou négative... Et la plus objective possible ! 

Alors à vous ! ;-)

En attendant, je vous dis à très vite pour un article complet sur la formulation de dentifrice... Version un peu plus "conventionnelle"! Avec peut etre un essai dentifrice coco d'ici là... ;-)



8 commentaires:

Patricia a dit…

J'ai fait un essai avec de l'huile de sésame , suite à un article sur Potions & Chaudron et j'ai été très surprise de la douceur du soin ,
alors qu'à la base ce soin me rebutait plutôt .
Par contre , j'ai trouvé un peu long de garder l'huile un quart d'heure en bouche , de plus j'avais mal aux maxillaires à force de la faire circuler à travers les dents .
Mais cette gymnastique doit également contrer le relâchement des muscles de la sphère buccale (?)
Je crois que je vais refaire un petit essai de dentifrice à l'huile de coco .
Vous parlez de poudres hydrosolubles , lesquelles par exemple ?
Merci pour cet article intéressant .

Steph a dit…

Bonsoir Patricia, merci pour le commentaire !
La poudre soluble la plus classique dans les dentifrices est le xylitol ! C'est un éducorant naturel, qu'on trouve dans les boutiques bio, et qui a la particularité d'apoporter un petit gout sucré et très frais, sans risque de carie ! ;-) Il est classiquement utilisé dans les dentifrices, et on peut l'employer jusqu'à 10% de la recette.
Une autre poudre hydrosoluble, à utiliser en moindre proportion : le sel ! ;-) Mais je parlerai de tout ça à l'occasion de mon prochain article.

Je veux bien croire que 15 minutes de gargarisme paraissent très long !! Pour ma part çe ne me motive pas à tester cette version .... ;-)

A très bientot !

Anonyme a dit…

Bonjour
en ce qui me concerne je mélange de l huile de coco +argile blanche + xylitol + sodium loryl sarcosinate maxi 5% + glycerine
et de temps en temps quelques gouttes d huile essentielle
j en suis satisfaite mais ce melange ne mousse pas...ce qui bouscule les habitudes ☺ Elinette

Audrey H. a dit…

Moi en ce moment je suis sur un dentifrice maison 50%Huile coco + 50% carbonate calcium + qq gouttes HE menthe poivrée et en moindre mesure Tea Tree(contre les parodontites). Et j'adore la belle texture crémeuse, le miniprix, le goût tout doux de l'HV coco rafraichit par la menthe poivrée, et le fait que mes dents soient bien propres. Bien sur il faut un temps d'adaptation et renoncer aux goûts forts des dentifrices classiques, ce qui est déstabilisant. Mais je suis ravie!

france-lise a dit…

Bonsoir,
N'ayant plus de dentifrice, que fais-je là d'un coup? Hop, je chope mon shampooing solide (SCI exclusivement)avec 20% environ de karité, je saupoudre d'une pincée de bicarbonate technique très fin et je brosse avec conscience éveillée. Ben, après tout, le dentifrice coco avec un très petit peu de SCI, pourquoi pas? Mais vous qu'en pensez-vous? Une ide farfelue?

stéphanie a dit…

Bonsoir,
Il faut voir a l'usage, l'idée est bonne!
Par contre attention, le sci est soluble en phase aqueuse, pas en phase huileuse! :-)
A bientôt!

Ambre Jade a dit…

Je reviens vers toi,car c'est vraiment un but de recherches intensives..
En effet pour citer une marque sans la noter dentifrice C....te celui ci contient du triclosan, fluor et autres gravités
J'y reviendrai plus longuement un jour en privé..
Il y aussi ces perturbateurs...
Donc reste ,,un dentifrice maison dont le départ serait avec du savon saf, ce sue je fais depuis 15 jours...mais ce n'est pas top...
Et la poudre d'iris..?
Bisous à Ambre et Jade

Steph Cosmessence Bio a dit…

Coucou, en effet un dentifrice saf risque d'être inconfortable... Mais ça peut etre une philosophie de départ, en remplacement d'un autre tensio actif, avec des agents favorisant le gout, le frais : glycérine, menthol, xylitol, etc...
La poudre d'iris est un peu parfumée, elle a la propriété de fixer les parfums en particulier. Et dans la mesure ou elle est vendue en poudre et a des propriétés exfoliantes, on l'utilise également dans le soin des dents. Pourquoi pas...
Bise!