04/01/2015

Différences entre nettoyage, désinfection, et stérilisation ...

Bonjour à tous !
Démarrons 2015 sur des bases fondamentales !!
Pas de vidéo pour cet article, quelques explications et illustrations devraient être largement suffisantes…  A vous de me le préciser en commentaire ! ;-)



Les notions de base, indispensables à connaitre 
Il s’agit de différencier les notions de:
 nettoyage, 
désinfection, 
et stérilisation !
-         Nettoyage : je lave
-         Désinfection : j’enlève une bonne partie des germes/micro-organismes, que sont les virus, les bactéries, les champignons, et les micro algues, et en particulier ceux qui sont pathogènes (qui déclenchent des maladies)
-         Stérilisation : j’enlève la totalité des germes présents sur un dispositif


Lors de nos fabrications de cosmétiques :
les étapes de nettoyage et désinfection
doivent être parfaitement comprises et respectée !

La stérilisation peut également être employée, mais à mon sens elle n’est pas indispensable dans la mesure où nous ne travaillons pas en condition stérile, comme ça pourrait être le cas en laboratoire :
tout dispositif sera en effet instantanément recontaminé : dès lors que vous serez à nouveau en contact avec lui lors de vos manipulations, vos mains n’étant pas stériles, et allant manipuler entre temps des éléments qui ne sont pas toujours désinfectés (flacon d’HE, sachet d’émulsifiant, etc !…).

(Je précise que j'ai travaillé plus de 2 ans en milieu stérile, dont sous hotte à flux laminaire...)!!
Pourquoi pas néanmoins, afin de permettre en particulier une désinfection optimale de l’intérieur de vos contenants, et en ayant bien conscience que ni la désinfection, li la stérilisation ne lave !! Elle ne font que détruire les germes résiduels.

Ce qui est sure c’est qu’il est bien inutile de mettre tant d’énergie à stériliser des contenants, lorsque tout l’environnement de ce dernier n’est lui-même pas aseptisé !!

D’où l’intérêt de cet article : ne pas en oublier ! ;-)

1/ Hygiène des mains :

Les mains sont vecteurs de tout un tas de microorganismes : elles touchent tout le « sale » (poignées de portes, cheveux, etc…), comme tout le propre (contenants désinfectés, ustensiles, etc…).
Pour limiter les transmissions de germes du sale vers le propre et assurer une qualité de produits cosmétiques maison optimales, pas de mystère :
il faut savoir assurer une bonne hygiène des mains, et savoir l’assurer au bon moment !

Première chose : limiter la présence de germes au maximum !
Pour cela, certaines précautions sont à respecter :
pas de bijoux, pas d’ongles longs, pas de faux ongles, pas de vernis, pas de manches longues, et des cheveux attachés !
Dans ces conditions, on va pouvoir assurer un hygiène optimale !
Deuxième chose : il va falloir respecter les étapes d’hygiène des mains :

1/ Une hygiène des mains c’est d’abord un lavage de main au savon !!
je lave, je frotte, j’enlève les salissures, j’ôte les souillures (urines, selles, résidus alimentaires ou autres produits manipulés....).
Cette étape est indispensable pour des mains souillées, comme elles peuvent l’être après être passé aux toilettes, ou à la fin d’une préparation alimentaire ou cosmétique!
Pour bien faire, un savonnage doit durer au minimum 30 secondes, et être protocolaire pour n’oublier aucune partie des mains ! 

Le rinçage doit durer tout aussi longtemps, et s’effectuer en frottant les mains selon le meme protocole ! 
Enfin, le séchage est une étape qu’il ne faut pas oublier : avec un torchon propre et dédié à cet usage, ou dans l’idéal avec du papier essuie mains à usage unique, sans oublier aucune partie des mains, telle que les espaces interdigitaux !

Vous pourrez découvrir une belle petite vidéo pour tout bien faire comme il faut, proposée par Anios, en cliquant ICI !


2/ Dans un 2eme temps, une désinfection des mains au gel hydro alcoolique permettra de travailler avec des mains non seulement propres, mais également débarrassée d’un maximum de germes encore présents !
Cette étape de désinfection peut et doit être renouvelée au cours de vos préparations, à chaque fois qu’il vous semble que pour une étape donnée, vos mains vous semblent nécessiter être parfaitement propres.
Vous pouvez très bien fabriquer votre propre solution ou gel hydro alcoolique pour la désinfection de vos mains, à condition de respecter certains critères de formulation : voir ICI !
NB : Purell étant un très bon compromis, bien que ces composants ne soient pas bio : il reste bien composé et particulièrement efficace, il est d’ailleurs très utilisé en milieu de soin comme à l’hôpital.

Le protocole : Sur mains propres et bien sèches, utiliser 2 pressions de gel hydro alcoolique dans les mains, puis frictionner en respectant toutes les étapes nécessaires,qui sont les mêmes que celles du lavage de mains (image ci dessus), jusqu’à avoir les mains totalement sèches ! 
Cette désinfection des mains peut s’effectuer autant de fois que nécessaire, dans la mesure ou les mains ne sont entre temps pas salies/souillées, et que la sensation sur les mains est toujours confortable, les GHA ayant tendance à laisser un résidu gélifié peu confortable au bout d’une dizaine utilisations...

Attention, le gel hydro alcoolique de votre choix, à base d’alcool donc, ne permet pas d’enlever les salissures cette fois (l’alcool ne fait pas ça !), mais pourra tuer les micro-organismes résiduels, le savon n’étant pas forcément antiseptique ! 
NB : les savons antiseptiques n’existent normalement plus en structure de soin, les nouvelles préconisations du CLIN (comité de lutte contre les infections nosocomiales) indiquant qu’en service comme au bloc opératoire, la meilleure hygiène des mains consiste à associer un lavage simple des mains, à une désinfection des mains au gel hydro alcoolique !


2/ Hygiène des surfaces et de l'environnement :

L’hygiène des mains ne suffit pas si on s’installe sur un plan de travail sale !! C’est logique ! Il en est de même pour l'environnement dans lequel vous travaillez, à commencer par votre propre tenue : une tenue propre, dédiée à cet effet, complétée d'un masque et du port de gants, pour vous protéger, comme pour protéger vos préparations, à chaque fois que ce sera nécessaire !

Cette étape d’entretien des surfaces est donc également indispensable !! 

On procédera toujours en 2 temps :
-          Nettoyage d’abord :
avec un multi usage par exemple, ou autre produit détergent, donc l’action sera amélioré par le frottement effectué grâce à un chiffon propre, ou microfibre propre, et dédié à cet effet (Attention, un chiffon employé pour sécher vos mains doit être dédié à cet effet, un 2nd est donc nécessaire pour le nettoyage de vos surfaces :
On ne mélange pas les torchons et les serviettes !! ;-)

-         Puis désinfection :
l’alcool à 70° conviendra, mais il peut s’agir d’autre produit désinfectant, le plus écologique possible, évidemment…
Un alcool de 60 à 70° sera le PLUS efficace ! L’alcool à 90° nécessiterait donc d’être diluée avec de l’eau, selon le tableau de …  Voir ICI !
Les produits iodés ou chlorés seront encore plus efficace, mais moins naturels…
Il existe également des produits 2 en 1 : à la fois détergent ET désinfectants.

Pour bien faire, procéder de façon logique et organisée, en utilisant la méthode de la "godille" : d'abord le détourage, puis du plus éloigné au plus proche de vous, en faisant des "S", sans jamais repasser 2 fois à un même endroit :

Zoom sur le vinaigre blanc : 
Le VB est surtout détartrant, mais pour ses propriétés très acidifiantes, il a aussi des propriétés relativement aseptisantes, il pourra donc, pour dépanner, se substituer à l’alcool pour la désinfection des surfaces, bien que son action ne sera pas la même !


3/ Hygiène des produits :



On ne les oublie pas !
Nettoyage et désinfection des contenants, conservation dans un placard prévu à cet effet, protégeant de la lumière et de la chaleur, sans oublier de respecter les limites de durée de consommation indiquées …


4/ Hygiène des matériaux et ustensiles :

Voici les différents moyens que vous avez pour l’entretien de vos ustensiles : mélangeurs, pots, flacons, etc….
      - Etape 1 : le nettoyage 
Nettoyage au liquide vaisselle tout simplement, ou bien en machine à laver la vaisselle, à condition que la matière de votre contenant ou ustensile le permet : en effet, certains plastiques trop « légers » ne supporteront pas la chaleur de la machine, et se déformeront…
Une fois que votre matériel est propre, avant de l’utiliser, on le désinfecte !

     - Etape 2 : la désinfection
Pour cela, rien de tel que l’alcool à 70° de pharmacie !
L’astuce :
A
chetez des grandes bouteilles d’alcool à 70° en pharmacie, qui vous reviendra moins cher, et reconditionnez les dans des flacons vapo : vous n’aurez plus qu’à vaporiser vos flacons : une solution idéale et rapide !

Notez bien que :
Le temps d’action désinfectante de l’alcool est rapide, de plus l’alcool a des propriétés très volatiles, inutile donc de sécher, au contraire, 2 applications vaudront mieux qu’une !

Zoom sur la stérilisation :
Si vous souhaitez stériliser vos contenants, vous pouvez choisir entre :
- le stérilisateur pour biberons, que j'utilise de temps en temps (je ferai un article pour le présenter),
- le bain dans une casserole d’eau bouillante pendant 1 minute,
- ou encore les pastilles désinfectantes chlorées….
MAIS... cette étape me parait relativement vaine, comme expliqué précédemment…


Conclusion :

Travaillez proprement, soyez consciencieux, organisé, logique, et n’appliquez pas des méthodes sans leur donner du sens : alors vous travaillerez parfaitement bien, et pourrez affirmer que vous respectez de bonnes pratiques de fabrication de vos produits, tout en étant à la maison ! ;-)





6 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci

Important hygiène+++ pour ce qui est du nettoyage des mains je lave avec eau et savon ensuite alcool friction 70% vapo, j'achète au gallon.

Lanau

Anonyme a dit…

Bonjour,
Je désinfecte avec la "base parfum neutre AZ" . J'espère que cela convient car je ne connais pas son titre d'alcool.
Merci de me dire si je suis dans le bon.
Bonne journée.

Steph a dit…

Bonjour, je ne connais pas non plus cette précision, je ne crois pas qu'AZ le donne. Je pense que le mieux serait de les contacter pour leur demander.
Sans ça oui c'est même encore mieux : il s'agit toujours d'alcool, mais celui ci est BIO ! Par contre la désinfection revient plus cher... Mas ça reste une belle démarche ! ;-)
à bientot !

Anonyme a dit…

Bonjour,
Perso je trouve que la stérilisation est indispensable car nous n'avons pas des conservateurs très puissants qui soient efficaces et sur les germes et sur les moisissures (il faudrait pour mieux faire coupler le cosgard à 0.8% avec le complexe benzoate et sorbate à 1% et ça serait encore juste...), mais aussi parce que nous nous servons d'ingrédients plus à risque que d'autres comme le gel d'aloé vera ou les extraits de plantes, le miel, les hydrolats etc... De plus, certains flacons sont parfois plus difficiles à désinfecter que d'autres, avec des petits recoins moins accessibles par exemple. De ce fait, je nettoie, stérilise et désinfecte de façon à limiter au maximum les dégâts :) Ton article est très bien sinon et c'est très important de rappeler ces bonnes consignes :)

Steph a dit…

Bonjour,
Pour la stérilisation j'ai expliqué mon point de vue, mais ce n'est pas un mal de l'effectuer, on est bien d'accord! ;-)
Je serais juste curieuse de voir des prélèvements bacteriologiques, pour une meme personne + materiel + recette, avec ou sans stérilisation, pour voir si la différence est nette...
Et je ne pense pas qu'elle le soit tant que ça... C'est seulement le fond de ma pensée.
Mais bon ce ne sont que des paroles en l'air dans la mesure ou ces tests ne sont pas fais! ;-) Alors pourquoi faire moins quand on peut faire plus, pourquoi pas ! Je donne toutes les clés, après chacun fait comme il l'entend! ;-)
A bientot !

Anonyme a dit…

J ai adoré lire cet article, merci pour cette mise au point, je suivais déjà ce protocole mais retrouver toutes ces notions dans un même article est très important. Effectivement c est nécessaire de ne pas confondre lavage, desinfection et stérilisation. En ce qui me concerne je me contente de lavage meticuleux et désinfection, je porte également un petit masque pour eviter de "postilloner" ou expirer dans mes crèmes lors des confections, surtout quand je suis malade lol Bonne journée :-) Loriane

Moteur de Recherche :