18/10/2012

Zoom sur l’acné…


L’acné n’est pas un type de peau mais une maladie de peau, et plus précisément une maladie des follicules pilo-sébacés dont nous avons déjà parlé (cf mes articles sur les peaux mixtes et sur les peaux grasses…), dans un contexte d’hyperséborrhée (= sébum trop important et de mauvaise qualité), et d’hyper kératinisation (= les cellules de la peau se multiplient excessivement vite et entraînent l’obstruction du follicule), qui sont des particularités des peaux grasses...
C’est ensuite la présence d’une bactérie, le Propionibacterium acnes, qui cause l'acné inflammatoire, celles-ci proliférant dans les follicules et engendrant un état inflammatoire. Cette bactérie vit normalement chez tout le monde, dans les follicules. Elle ne provoque pas d'infection, mais aggrave l'inflammation du follicule lorsqu’il y a un excès de sébum.


Les régions les plus fréquemment touchées sont le visage, le cou, le décolleté, les épaules, et le dos : ces zones correspondent en fait aux parties du corps où la densité des follicules pilo-sébacés est la plus importante.
L’acné est donc à considérer comme une maladie de peau : prenez soin de vous, mais en cas d’acné sévère, faite vous soigner par des professionnels de la santé et de la peau…. Néanmoins c’est une maladie plutôt répandue, et à laquelle les cosmétiques et les soins tentent souvent de s’adapter, c’est pourquoi je voulais vous en parler aujourd’hui…


- Différents types d’acné :
On distingue des formes d'acné purement « rétentionnelles », et des formes inflammatoires, puis des formes d’acné bénignes et d’autres graves, sévères et chroniques....
On distingue également les acnés selon leur origine : médicamenteuse, induite (par les cosmétiques), hormonale (juvénile chez les adolescents, de la grossesse pour les femmes enceinte, tardive chez la femme adulte)…

1/ L’acné rétentionnelle :
Elle associe un important excès de sébum à un mauvais écoulement de ce sébum, 
et de nombreux comédons qui engendrent des microkystes blancs (comédons fermés de grosse taille) de 2 à 3 mm et des points noirs (comédons ouverts), principalement sur le nez, les joues et le front, accessoirement sur les épaules.
Ce type d’acné n’est pas lié à un état inflammatoire, et est en soi moins gênant d’un point de vue esthétique ; la peau est néanmoins très irrégulière : c’est en résumé une peau grasse qui présente des signes de façon exagérée.

2/ L’acné inflammatoire :
L’acné inflammatoire, ou « papulo-pustuleuse », malheureusement plus fréquente, présente des microkystes inflammatoires, rouges, douloureux, et moins esthétiques, du fait de la présence de la fameuse bactérie… 
On distingue ainsi des papules, pouvant à leur tour évoluer en pustules (cf ci-dessous pour les détails), et de nombreux points noirs...
Ce type d’acné, inflammatoire, se retrouve sur toute la peau du visage, mais aussi souvent sur la poitrine et au niveau des épaules et des bras.

3/ L’acné mixte
L’acné mixte associe à la fois les microkystes de l’acné rétentionnelle, et les lésions inflammatoires de l’acné papulo-pustuleuse.

En cas d’acné sévère (forme grave) les microkystes, profonds, peuvent évoluer en nodules et kystes de diamètre plus importants, lesquels traumatisent la peau et laissent des cicatrices qui peuvent être hypertrophiques et disgracieuses…


- Papules, pustules… ?
Les papules sont des inflammations localisées et douloureuses au toucher, qui se trouvent au niveau du follicule sébacé ; Ce sont des boutons rouges qui mesurent 1 à 5 mm de diamètre.
Ces papules peuvent se résorber, ou évoluer, et donner des pustules…

Les pustules sont comme leur nom l’indique, des papules présentant du pus : ils mesurent plus de 5mm de diamètre, et blanchissent.
Au-delà de cette taille de 5 mm de diamètre, on parle de nodules et kystes: plus profonds mais aussi plus douloureux, ils laissent facilement des cicatrices…


- Les facteurs de risque
Il existe un certain nombre de facteurs de risque : tout le monde ne fait pas de l’acné…
Parmi ces facteurs, on distingue :

1/ les déséquilibres hormonaux
Pendant l’adolescence, durant la grossesse, dans les jours qui précèdent les règles chez la femme, mais aussi avec certains contraceptifs riches en œstrogènes, l’acné peut apparaître.
Ce sont d’une manière générale les changements brutaux des taux d’hormones qui peuvent provoquer une poussée d’acné.
Ce sont nos hormones mâles, présentes chez les hommes comme chez les femmes, 
les « androgènes », qui sont responsables, en incitant les glandes sébacées à produire plus de sébum.

2/ le stress et les excitants 
Si le taux de cortisol (hormone du stress) reste élevé dans le corps pendant de longues périodes de temps, il va stimuler les glandes surrénales à produire des androgènes, et ainsi favoriser la production de sébum…

3/ les cosmétiques et soins du visage inadaptés ou trop agressifs ou irritants…
Les cosmétiques comédogènes (trop occlusifs, trop riches, à base d’huiles oxydées ou d’huiles minérales, etc) favorisent évidemment l’acné. 
Une peau mixte à grasse et/ou déshydratée qui est maltraitée avec des produits cosmétiques inadaptés, peut donner de l’acné ! 
Attention donc à vos produits mais aussi à vos habitudes de soin : un gommage mécanique par exemple n’est pas adapté en cas d’acné inflammatoire sévère : vous risqueriez d’empirer l’état de votre peau qui est déjà hyper-sensible et réactive…  ! 
Prenez les habitudes adaptées aux peaux grasses (cf mon récent article à ce sujet), tout en ciblant particulièrement les soins qui vont agir contre l’excès de kératine ( soins au jus de citron, crèmes aux acides de fruits), et les soins purifiants (nettoyage aux huiles essentielles, sauna facial)...
Localement, utilisez les HE de tea tree pour purifier, et de lavande aspic pour apaiser et cicatriser : ce sont de grands classiques : vous pourrez appliquer 1 goutte pure directement sur votre bouton, par l’intermédiaire d’un coton tige propre, ou utiliser des gels nettoyants enrichis en HE.
Méfiez vous du maquillage, occlusif et ainsi comédogène... Ou préférez le maquillage minérale... 


4/ les prédispositions génétiques
Si vos parents ont été touchés par de gros problèmes d’acné, il est probable que vous ayez les mêmes problèmes.

5/ Le tabac, et autres poussières irritantes, ainsi que le soleil,
Ces derniers engendrent une hyperkératose réactionnelle pour se protéger, cette dernière favorisant à son tour les problèmes de pores bouchés et ainsi de suite…

6/ l’alimentation
L’alimentation a une incidence sur l’état de la peau, et votre hygiène de vie est à prendre en considération pour prendre en charge votre acné…
Les aliments à faible index glycémique sont à privilégier… Si vous souhaitez corriger votre alimentation pour aller dans ce sens, vous perdrez du poids et améliorerez l’état de votre peau… En effet, un aliment à index glycémique élevé engendre une hyperglycémie, qui devra être corrigée par une forte sécrétion d’insuline (hormone pancréatique) et cette insuline, qui favorise le stockage du sucre et des graisses, augmente aussi la libération d'androgènes ! Cela provoque donc finalement, de façon indirecte, une hyperproduction de sébum au niveau des pores de la peau, favorisant ainsi l’acné… Pour aller dans ce sens, attention en générale aux laitages qui ont une action sur l’insuline,  aux graisses hydrogénées particulièrement présentes dans les produits industriels (plats tout prêts), et aux produits raffinés (farine blanche, sucre blanc etc…), ainsi qu’à certains aliments comme la pomme de terre ! Préférez des produits frais, et n’oubliez les fruits, légumes et céréales complètes ou semi complètes, riches en fibres, qui, dans le cadre d’une alimentation équilibrée, vous aideront à éliminer mieux, chose que votre peau n’aura plus à faire !! ;-) 
Pour cela, vous pourrez lire le très complet livre de Mr Montignac : « je mange donc je maigris… et je reste mince », qui vous apprendra tout sur ce concept d’index glycémique.
A savoir également: Les aliments riches en oméga 3 (poissons gras, graines de lin et certaines huiles végétales comme le colza++), aux vertus anti inflammatoires, pourront donc vous aider à lutter contre l’inflammation de votre peau. Ne les oubliez pas !

7/ Certains médicaments peuvent induire une acné.


- Ce que vous ne devez surtout pas faire
Gratter, presser, pincer, ou percer les boutons entre les doigts est évidemment absolument interdit !!
Cela aggrave l’inflammation et entraîne des cicatrices plus importantes... D’autre part, les lésions inflammatoires et infectées risquent ainsi de s'étendre et de créer de nouveaux boutons, comme vous risquez aussi de vous infecter en vous triturant n’importe quand avec vos doigts transporteurs de germes en tout genre !…
En laissant simplement mûrir le bouton et en le traitant pour éviter l’infection, il disparaîtra plus vite et discrètement, sans complication… N’oubliez pas que les peaux acnéiques, plus encore que les peaux grasses, sont des peaux très sensibles qui nécessitent des soins en douceur.


- Les trucs en plus :
- la peau est un organe excréteur, il est libérateur de toxines… L’acné va donc dans le sens d’une dépuration organique… Libérez donc la peau de ce rôle en faisant régulièrement des cures dépuratives du foi, comme les cures à la bardane et à la pensée sauvage, qui sont particulièrement indiquées en cas d’acné.

- les probiotiques, qui aident la digestion, favorisent un meilleur métabolisme, et ainsi un plus bel éclat cutané, qui reste dans l’ensemble assez révélateur de votre état de santé, et en particulier de votre digestion dans l’ensemble (intestin et foi en particulier).

- Faites une cure de zinc pendant plusieurs mois : Prendre 30 mg de zinc par jour, à distance des repas, sous forme de gluconate de zinc (ex : effizinc) : très anti inflammatoire, vous pouvez également en faire des cures préventives de 2 à 3 semaines. 

- Les vitamines du groupe B (telle que la vit B3 dite aussi « vit PP ») sont intéressantes pour l’acné : vous en trouverez en particulier dans la levure de bière : faites des cures de levure de bière ! 

- dans vos cosmétiques, n’oubliez pas d’utiliser de la vitamine B5 (panthénol), pouvant améliorer l'acné et diminué la taille des pores. 
La vitamine A et ses dérivés  est également réputée pour venir à bout des acnés les plus sévères.


Peaux acnéiques, je vous conseille fortement de prendre connaissance d’un site très bien fait et très intéressant, qui est celui de Beauté Pure!!
Riche de plein d’articles plus intéressants les uns que les autres, Emmanuelle vous propose également une formation gratuite en quelques mails, afin de faire le point avec vous sur les bonnes habitudes et bons gestes au quotidien, dans votre alimentation, et lors de vos soins du visage… N’hésitez pas !!
Un lien très intéressant par exemple, que j’ai particulièrement apprécié sur son blog : un article sur le lien entre la localisation de vos boutons habituels (lorsqu’ils sont toujours au même endroit), et la médecine chinoise… Cliquez ici :  (testé et approuvé !!!)

Mesdames, si vous souhaitez des renseignements sur l'efficacité éventuelle de la pilule... Je vous conseille les 2 liens suivants: celui ci dans un premier temps, très explicite, et celui ci plus "technico-médicale"...

En espérant que cet article, bien que très théorique, vous ait semblé claire et vous ait plu, 
je vous dis à très bientôt sur Cosmessence Bio !!

Steph
Sources principales pour cet article:
Wikipedia, beaute-pure, doctissimo et passeport santé…

Aucun commentaire:

Moteur de Recherche :