Moteur de Recherche :

2011-04-03

Eau et Hydrolats : la phase aqueuse de vos cosmétiques

La plupart des recettes cosmétiques sont composées d’une phase aqueuse :
Éclaircissements !

Cette phase aqueuse contient :


1/ De l'eau !

Il s'agit classiquement d’eau pure :
On désigne "eau pure" une eau contenant le moins possible de micro-organismes, mais également de minéraux :
eau déminéralisée, eau de source, eau minérale...
Eviter l’eau du robinet (chlore, nitrates etc…) : à défaut, la filtrer, et la faire bouillir pour la purifier.



2/ Hydrolats et autres ingrédients de la phase aqueuse :

On peut préférer (totalement ou de partiellement) l'utilisation :
- des hydrolats et/ou eaux florales,
- des ampoules de phytothérapie,
- du plasma d'eau de mer, 
- des jus de plantes tels que l'aloe vera,
- du lait d'origine animale ou végétale, de préférence lyophilisés (= déshydratés),
- d'alcool de préférence BIO ou vodka (alcool naturel de pomme de terre)
- des eaux dynamisées, 
- des eaux de source magnétisées,
- Mais aussi des bases lavantes neutres et autres tensio actifs liquides !

Ou encore, mais uniquement pour les soins qui ne se conserveront pas longtemps :
- des infusions ou décoctions maison,
- des jus de fruits ou encore de légumes,  
- de jus de citron, ou vinaigre de cidre, 
etc etc... 


Ce sont des ingrédients riches en actifs, minéraux et nutriments, 
qui agissent naturellement sur la peau. 


Rôles de la phase aqueuse :

La phase aqueuse permet la fabrication de cosmétique hydratant, légers, frais.
Elle a également un rôle de solvant c’est un vecteur pour les actifs hydrosolubles, à incorporer et/ou à fondre en phase aqueuse tels que :

- les extraits secs (poudres de végétaux séchés micronisées) de plantes, de fruits, de légumes, d’algues...  Ils sont solubilisés ou dispersés dans les liquides, selon leur possibilité de dissolution dans l'eau...
- Les extraits hydrosolubles de végétaux, obtenus par macérations aqueuses, alcooliques, hydro-alcooliques, hydro-glycérinés, ou encore macérées dans du vinaigre… 
- les argiles…
- Les farines de céréales (fécules, amidon, poudre de riz…)…
- les dérivés des ruches : le miel, la gelée royale, l’extrait de propolis…
- le sucre, les sirops, les édulcorants…
- le sel marin, l’eau de mer, les solutions de Nigari…
- les concentrés de minéraux et oligo-éléments…
- la glycérine, le sorbitol…     
- les gommes, polysaccharides, et gels de mucilagineux...
- les concentrés d'actifs hydrosolubles... 
- les vitamines hydrosolubles…
- Mais aussi les tensio actifs sous forme solide !
                        Etc etc…

Tous ceux ingrédients sont des actifs naturels pour la peau, aux propriétés spécifiques à chacun… A vous de les choisir de façon à les adapter à votre peau d’une part, et aux propriétés que vous voulez conférer à votre soin maison d'autre part !...


A retenir :

- Avec des proportions largement majoritaires en phase aqueuse, on obtient des produits frais, légers, hydratants.
Elle doit contenir au moins 1 ou 2 agents humectants (glycérine, etc...), protecteurs de la déshydratation...

- La phase aqueuse peut être texturée, viscosifiée, avec des agents gélifiants: 
il s'agit classiquement de gommes végétales, telles que l'agar agar (très fort pouvoir gélifiant), ou la gomme de Guar, d'acacias, etc... Ils stabilisent les émulsions et sont donc naturellement co-émulsifiants. 
La gomme xanthane est la plus classiquement utilisée en cosmétique, c'est elle qui donne l'aspect gélifié au gel d'aloe vera Aroma Zone.

- La phase aqueuse a la particularité d’être sensible à la contamination bactérienne : il est primordial de la conserver en flacons propres, désinfectés, à l’abri de la chaleur et de la lumière. 
Utilisez un conservateur, et privilégiez les flacons pompes ou "air less".

- Elle a une seconde particularité : on peut mesurer son pH! 
Il est nécessaire de contrôler le pH de tout cosmétique aqueux (lotions, bases lavantes, émulsions huile dans eau): celui ci doit être, en moyenne à 6.

! Attention aux ingrédients frais, d'origine alimentaire (laits, jus de fruits, etc...): ils sont très sensibles aux contaminations bactériennes et ne sont pas adaptés à la formulation de produits de soin à conserver :
Préférez éventuellement leur équivalent lyophilisé (dépourvus d'eau). 
Ceci est particulièrement vrai pour les peaux mixtes à grasses, dont les pores dilatés sont des portes ouvertes aux micro-organismes!... 
Attention également aux infusions et décoctions maison : préférez les hydrolats et eaux florales!...
Vous pouvez néanmoins utiliser ces derniers pour des soins "minutes" (gommages, masques) : ne les conservez pas plus de 24 heures, et au réfrigérateur!


A très bientôt sur Cosmessence Bio ! ;-)
(A suivre : les phases huileuses ...)


Aucun commentaire: