13/09/2015

Tout savoir pour formuler une crème de douche !

Bonjour chers lecteurs !

Un nouvel article fondamental ce soir, pour vous parler des crèmes de douche ! 
Des émulsions lavantes, douces, blanches, onctueuses, qui laissent la peau douce, nourrie, et le corps lavé, tout en douceur !
Dans ce sens, les huiles de douche plaisent énormément, je vous en avais parlé ICI ! 
Mais il s’agit bien là d’un produit différent :


d’une crème (et non plus une huile), qui lave !


A la maison, il est assez facile de confectionner des crèmes de douche, et pour cela, il existe plusieurs différentes façons de procéder ! 
Pour chacune d'elles, quelques explications et proposition de recettes (improvisées...)


1/ La crème de couche hypra facile, aux copeaux de savon !


Et oui, le savon a cette double propriété : 
1/ il lave… 
et 2/ il émulsionne !
Il a ainsi la capacité de donner des crèmes lavantes qui se rincent très facilement, car il est très hydrophile ! 
Ainsi, en utilisant du savon, de l’eau, et de l’huile, on obtient une belle crème. Et en jouant sur les dosages, cette même crème, sera aussi moussante et lavante ! 
On profitera alors des bienfaits lavant du savon, en version crème à rincer !

Utiliser de préférence :
- soit du savon de Marseille à lessive : savon très blanc qui se présente en paillettes, il est idéal pour cette utilisation et donnera un résultat plus cosmétique, plus "esthétique" qu'avec le savon de Marseille de toilette. 
Attention, il savon de Marseille étant déglycériné, préférer enrichir votre préparation de glycérine !

- soit si vous êtes SAFonnière, utiliser un joli savon maison !

- enfin, un melt and pour, blanc ou transparent, formulé afin de fondre facilement, permettra une recette encore plus facile !

Si votre savon de ne se présente pas sous forme de paillettes, faites en tout simplement des petits copeaux avec un économe. 
Faites ensuite fondre les copeaux (ou morceaux pour le melt and pour) de savon au bain marie, ajouter les ingrédients un à un mélanger pour bien homogénéiser, et conditionner !

Comptez classiquement dans vos recettes de 20 à 40 % de savon dans votre recette, 
et utilisez les huiles et beurres de votre choix, pour les textures et propriétés nourrissantes que vous souhaitez ! 
Pour un soin plus doux et adapté aux peaux sensibles, baissez le savon à 20%. 
Pour un soin plus « détergent », préférez 40% !

Exemple de recette :
- savons melt and pour au lait de chèvre AZ : 30%
- huile d'olive : 20%
- hydrolat de lavande : 25%
- glycérine : 8%
- eau : qsp 100 % (= 17%)
- conservateur : selon fiche technique !



2/ La version trituration de karité lavante, chantilly hypra douce, et hypra simple !



Une trituration de karité c'est = 
du beurre de karité, "trituré", c'est à dire travaillé à la cuillère ou au pilon, afin de le ramollir. Le beurre est ensuite enrichi en huile (de votre choix) et en phase aqueuse. 
La recette de base de la trituration de karité est la suivante :
- 50% beurre de karité
- 25% huile
- 25% phase aqueuse
Pour obtenir une trituration de karité de douche, il suffira de remplacer la phase aqueuse par une base lavante liquide ! 
Il peut s’agir de la base lavante neutre, ou d’un mélange de tensio actifs liquides de votre choix, par exemple une association mousse de babassu et mousse de sucre.
Vous obtiendrez donc une trituration de karité lavante, très douce pour la peau ! ;-)
Attention néanmoins, ce type de recette donnera un rendu très gras... qui ne plaira pas à tout le monde, et se rincera difficilement.
Procéder en commençant par triturer le karité au pilon, puis ajouter progressivement l'huile et poursuivant le mélange, et ajouter enfin délicatement les bases lavantes, en évitant de faire trop mousser la préparation.

Exemple de recette :
- beurre de karité : 50%
- huile d'olive : 25%
- mousse de sucre : 13%
- mousse de babassu : 12%



3/ La version formulée de crème lavante,pour les tambouilleuses aguerries !



On parle cette fois d’une émulsion (eau + huile + émulsifiant), formulée avec une base lavante liquide pour tout ou partie de la phase aqueuse ! 
L’avantage de ce type de formule est la possibilité de fabriquer une large gamme de texture, selon les  émulsifiants que vous choisirez, leur dosage, et la proportion de phase huileuse de votre recette.

Retenez de façon générale que :
1-   Le choix de votre émulsifiant est important : un émulsifiant très hydrophile (HLB élevé), et huile/eau, sera plus adapté car il facilitera le rinçage de votre préparation. Ce sera le cas de la cire N3, de l’ester de sucre, du MF…

2-   Il sera préférable de choisir un complexe émulsifiant favorisant une texture bien épaisse, avec des dosages plutôt généreux, car la présence de tensio actif dans la recette aura tendance à donner un résultat beaucoup plus fluide que pour une recette équivalente, sans tensio actif. 
Pour cela, la cire N3 associée avec de l’alcool cétylique, donnera de beaux résultats. 
N’hésitez pas à utiliser la cire à hauteur de 7 à 8%, et à l’associer à environs 2% d’alcool gras.
Si vous souhaitez de préférence une texture lait de douche onctueux, l'émulsifiant coeur de crème vous donnera de belles textures.

3-   Privilégiez des beurres dans vos phases huileuses si vous souhaitez des émulsions épaisses et cocoon, ou des additifs bien épaississants tels que l'acide stéarique ou le magnésium stéarate.

4-   Petite astuce : un pincée de sel dans votre phase aqueuse pourra vous aider à donner du corps à votre émulsion, à condition que vous utilisiez une base lavante contenant un tensio actif anionique, ce qui est le cas de la base lavante neutre ; mais attention ce n’est par contre pas le cas de la mousse de sucre et de la mousse de babassu !

Dans ce type de recette, la base lavante est chauffée comme n'importe quelle phase aqueuse d'une émulsion, et le pas à pas identique à celui de n'importe quelle crème
Attention néanmoins à vos modalités de fabrication si vous ne souhaitez pas obtenir une texture trop moussante. Pour cela, il peut être nécessaire de longuement lisser votre préparation à froid, avec une cuillère magique puis avec une spatule, jusqu'à complet refroidissement.

Exemple de recette :
- beurre de karité : 27%
- acide stéarique : 2%
- cire N 3 : 7%
- alcool cétylique : 2%
- base lavante neutre : 43.6%
- hydrolat de rose : 12%
- gomme xanthane : 0.4 %
- glycérine : 6 %
- conservateur : selon fiche technique!



4/ La version simplissime de la base lavante enrichie en karité !



Il est encore plus simple d'enrichir votre base lavante d'un peu de beurre de karité (jusqu'à 5%), vous obtenir un soin lavant doux et nourrissant. 
Néanmoins ce type de recette est à enrichir de tensio actifs bien moussant, et d'épaississants de texture, car la base lavante va perdre à la fois en mousse et en texture. 
Pour contre carrer ce désagrément, vous pouvez :
- ajouter des gommes et du sel dans votre base lavante, pour lui donner du corps
- enrichir votre préparation de tensio actifs plus moussants (SCS, mousse de sucre, mousse de babassu.....)

Exemple de recette :
- base lavante neutre qsp 100%
- mousse de sucre : 13%
- mousse de babassu : 12%
- sel : 2%
- glycérine : 5%
- gomme xanthane : 0.4%
- beurre de karité : 5%
(la base lavante contient déjà un conservateur)






5/ La version crème de douche fouettée !



Quelque soit votre recette de base (trituration de karité, crème de douche au savon, ou émulsion lavante), vous pourrez favoriser les ingrédients et surtout le mode opératoire, afin d’obtenir une belle texture aérienne !

- Dans le cas d’une trituration de chantilly : 
fouetter avec un fouet culinaire utile pour monter les blancs en neige (avec 1 seul fouet pour limiter les explosions de préparations !)

- Dans le cas d’une crème lavante à base de savon, 
fouetter énergiquement : la présence de savon favorisera spontanément une mousse aérienne !

- Dans le cas d’une formule d'émulsion lavante, 
préférer l’utilisation de la cire N2, qui sait donner de belles textures cocoon et mousseuses, et de beurre de karité dans votre recette ! 
Si vous en avez, le magnésium stéarate, en phase huileuse, vous donner également de belles textures aériennes !

Dans le cas de la base lavante enrichie, la texture aérienne ne sera pas possible ! ;-)



L’astuce de la fin :



Quelque soit la recette choisie, il faut avoir à l’esprit que :
- la présence de corps (comme c’est le cas dans toutes ces recettes types), fait perdre aux tensio actifs leurs propriétés moussantes. 
Et cela est particulièrement vraie avec les tensio actifs doux et non ioniques (et moins vrai si vous utilisez un savon ou autre tensio actif anionique comme le SCS !).
Il sera donc préférable d’anticiper cela si vous souhaitez obtenir un minimum de mousse, et préférer enrichir la base lavante (peu moussante par défaut), par des agents bien moussants (comme la mousse de sucre et la mousse de babassu, voire du SCS !)

- Vos recettes peuvent être personnalisées à l’infini, selon les propriétés que vous souhaitez leur donner :
-      Apaisantes en l’enrichissant de bisabolol et autre actif apaisant...
-      Réparatrices en privilégiant le karité et autres huiles ou beurres ou propriétés régénérantes...
-      Purifiantes en ajoutant des huiles essentielles ayant ces propriétés...
-      Ou encore gommantes en ajoutant une poudre de votre choix!
etc !!!



Bref, des possibilités infinies, de quoi vous faire plaisir en testant selon vos envies, inspirations, et stocks…
Alors faites vous plaisir… Sous la douche ! ;-)




12 commentaires:

audrey sogaga a dit…

superbe article tres complet!!
merci beaucoup, je vais partager sur ma page facebook et prendre note ;) !!
faut que je m'entraine pour Noel ;)

Steph a dit…

Avec plaisir Audrey ! A bientot !

violette a dit…

oh que c'est bien tout ça !! <3 article parfait qui mérite le partage La version formulée de crème lavante me fait vraiment de l’œil !!

Anonyme a dit…

Encore un super article que j ai lu avec grand plaisir :-)
Nukette

Peau d'ange a dit…

Un tout grand merci pour ce super article ;)

ROGNONE Jean André a dit…

Merci pour cet article clair, et informatif. concernant les copeaux de savon peut on utiliser toutes sortes de copeaux? j''utilise déjà ceux là : http://nettoyer-la-maison.com/gamme-ecologique/167-sachet-de-copeaux-de-savon-de-marseille-la-corvette-750-g--3182612707502.html j'aimerais ne pas à avoir en acheter un autre sac pour la préparation!

Steph a dit…

ceux là conviendront très bien ! Il faut juste considérer qu'il s'agit d'un savon ni surgras, ni riche en glycérine, donc pas très émollient. Pour comblerez en ajoutant un beurre ou huile dans votre émulsion lavante, et de la glycérine. Si vous n'avez pas de glycérine, ajouter un peu de miel liquide : à hauteur de 3 à 5 % (non vous ne serez pas collants ensuite!) ;-)
à bientot !

ROGNONE Jean André a dit…

génial! merci pour votre réponse complète et rapide!

Steph a dit…

avec plaisir, merci de votre confiance ! Et bonne tambouille ! ;-)

Peau d'ange a dit…

Merci ;)

ptite maille a dit…

allez je tente la recette 1 (petit joueur...) ce we , j'ai tous les ingrédients sauf hydrolat de lavande?

Cosmessence Bio a dit…

Cool!!! Tu verras il va plus ou moins se re épaissir ensuite, à voir en fonction du savon...
Pour l'hydrolat tu peux remplacer par un autre hydrolat, ou de l'eau, ou une infusion ;-)

Moteur de Recherche :