19/04/2015

Histoire de crème au coeur de crème

Bonjour à tous !

De retour de vacances, j'avais une première chose à faire avant ce soir : 
une crème pour mon beau frère, avec un cahier des charges bien précis !
En parallèle je souhaitais tester pour la première fois le nouvel émulsifiant cœur de crème de AZ... 


Voici donc son histoire, 
ce qui vous permettra peu-être de comprendre 
la pensée de ma formulation, 
et de vous en inspirer pour vos propres recettes... ;-)

La demande :
Il y a quelques jours, Brice (mon beau frère donc!) m'a demandé une crème afin de l'aider à se réveiller le matin !! 
Une crème à l'effet "frais" qu'il lui est impossible de trouver dans le commerce... Une émulsion plutôt fluide, non grasse, répondant à un problème de peau déshydratée... 
Je ne lui ai jamais fabriqué de crème et je sais qu'il est une personne exigeante qui a des attentes bien précises : je me mets la pression !! ;-)

Les ingrédients :
- l'émulsifiant coeur de crème : 
Glyceryl stearate citrate (and) sucrose laurate (and) polyglyceryl 4 cocoate 
(and) sodium ricinoleate
Nouvel émulsifiant Aroma Zone, non ionique et huile dans eau je voulais le tester; 
il est justement présenté sur sa fiche technique comme proposant des formules douces et hydratantes, en parfaite affinité avec la peau, qui augmentent la biodisponibilité des actifs. Parfait pour mon cahier des charges !

Il s'utilise entre 5 et 10%. Sachant que AZ a tendance à gonfler les dosages de base, et souhaitant une crème plutôt "fluide", mais sans l'avoir jamais testé néanmoins, je décide de l'utiliser à 6%, et le complète avec 1% d'alcool cétéarylique (épaississant).

L'émulsifiant cœur de crème se présente en petite pastilles blanc cassé, grasses, elles collent les unes aux autres, et ont la particularité de s'employer très facilement, y compris en "One Pot" (c'est à dire sans séparer les phases aqueuses et huileuses à a chauffe).

En phase aqueuse, j'emploie un mélange de gomme xanthane et carraghénane, qui sont synergistes, épaissiront légèrement la phase aqueuse, et stabiliseront ma crème.

- pour lutter contre la peau déshydratée
je décide d'utiliser dans ma recette: 
- de la glycérine associée à du xilytol (hydratant naturel)
- l'actif complexe hydratation intense
- du macérat de figuier de barbarie sur huile de tournesol, petit clin d'oeil à nos dernières vacances ensemble au Maroc, mais surtout pour son émollience (c'est à dire qui adoucit, assouplit la peau, et la protège de la déshydratation), ainsi que de l'alcool cétéarylique,
- de la carraghenane, pour un léger film protecteur anti déshydratation.

- pour répondre à un cahier des charges masculin sans problème de peau très spécifique, si ce n'est une peau plutôt déshydratée, je choisi d'utiliser majoritairement du jojoba et du dicaprypyl carbonate, des huiles légères, non grasses, pour une phase grasse totale de 18% (huiles, émulsifiant et épaississant inclus).

- pour le "fresh effect", je choisis d'utiliser le xylitol (effet rafraîchissant connu) à 6%. J'ajoute des cristaux de menthol à 0.3%, et des huiles essentielles de menthe poivrée et de romarin à cinéole : la totale !!! ;-) 
Je reste néanmoins raisonnable sur le dosage des huiles essentielles, qui représenteront moins de 0.3% de la formule, surtout pour un premier essai...

- par habitude, 
je n'ajoute pas de parfum à mon émulsion, d'autant moins que je ne connais pas les souhaits de Brice à ce sujet.
j'avais prévu d'utiliser le cosgard, que j'ai favorisé ici pour faciliter la conservation de ma crème, à 0.8%. Mais par habitude, il est resté à 0.6... ! 
J'ai ajouté de la vitamine E afin de protéger mon macérat de figues de barbarie.


Voici donc la formule de ma Brice Ice Cream au calculateur (cliquer pour agrandir) :



ce que j'en retiens :
Je savais que le "glyceryl stéarate citrate" qui compose majoritairement l'émulsifiant coeur de crème, donne des émulsions qui s'épaississent particulièrement dans les heures qui suivent la préparation.
Cet émulsifiant est un grand classique de la cosmétique bio. J'imaginais donc déjà le rendu d'une belle émulsion blanche, cocoon, tout en restant très légère...

En effet, l'émulsion fut, au moment de la confectionner, trèèèèèès liquide, à tel point que j'ai failli ne pas la garder, pensant avoir loupé un truc... 
De plus, au moment de mixer mon émulsion au mixeur à bras, et étant allée un peu vite à 21 heures hier soir (un peu fatiguée sans doute en cette journée de retour de vacances...), alors que l'émulsion étant si liquide, une partie de ma crème a volé et atterri sur mes pieds !!! ^^ 
Et oui, ce sont des choses qui arrivent encore, même après 6 ans de tambouille..... ;-)

Pour le pas à pas, 
j'ai chauffé mes phases séparément au bain marie (j n'ai pas fait de one pot donc), mélangé progressivement mes 2 phases (phase aqueuse dans phase huileuse en mélangeant bien), et terminé au mixeur à bras (tant bien que mal...) avant d'ajouter mes ajouts à froid et de placer ma préparation en pot air less.

Ce matin, j'ai pu vérifier que l'émulsion avait en effet bien épaissi ! J'en suis très contente!
L'effet sur la peau est doux, frais, sans agresser, PARFAIT selon moi !!! ;-)
Voilà le résultat :
une crème qui se tient bien et reste fluide à l'utilisation, 
légère, fraîche, hydratante ;-)


Je vais apporter mes préparations ce soir à mon 2nd beau frère, qui apportera mes 2 petits pots demain à Brice... 
J'ai hâte d'entendre ses premières impressions, en espérant qu'il ne soit pas déçu... ;-)

Et vous, que pensez vous de ce coeur de crème ?? ;-)

Très belle journée 
et à très bientôt chers lecteurs Cosmessence Bio !! ;-)




6 commentaires:

violette a dit…

je n'ai pas le cœur de crème mais je vais bientôt recevoir le glyceryl stéarate citrate ta crème a l'air toppissime je veux bien l'avis de ton beau f s'te plait quand il l'aura reçu ^_^

Steph a dit…

promis je le ferai ! ;-)

Patricia a dit…

J'ai fait une crème pour les mains avec 5% de cœur de crème , 10% de karité nilotica et 20% d'huile de coco vierge en phase grasse .
Elle n'est pas du tout grasse comme on pourrait le croire et après un petit massage , laisse la peau très douce et veloutée . :-)

Steph a dit…

Merci pour ton expérience Patricia ! ;-)

Elisabeth a dit…

Très belle texture en effet !
Je fais des boutons avec les émuls MF/VE, et même si je ne sais pas si cette allergie est due à MF ou VE, je n'en utilise plus. Du coup je n'ai pas acheté cet émulsifiant qui est un peu de la même famille que VE. Au vu de ce que tu obtiens, ça donne quand même envie de savoir si je peux l’utiliser ou pas.
Merci pour cet article !

Steph a dit…

Le VE est du glyceryl stéarate : il n'y en a pas dans l'émulsifiant coeur de crème.
Tu devrais retenter le VE et non pas le MF, qui est un anionique et n'est en effet pas toujours bien toléré. Le VE au contraire est très doux et émollient, ça vaut le coup de l'essayer ç nouveau ! ;-) Avec l'ester de sucre il donne des émusions qui sont des merveilles... ;-)

Moteur de Recherche :