30/06/2014

Des gommes pour stabiliser nos émulsions...

Bonjour à tous!!
Je vous ai présenté toutes les grandes familles de gommes, mis quelques liens, proposé quelques astuces....
Je voulais aujourd'hui mettre l'accent sur le principale intérêt de nos gommes dans nos émulsions ....



Outre la conception de gels maison, et outre ses propriétés intéressantes pour le produit (avec le "glissant") et la peau (propriétés hydratantes pour beaucoup) :
les gommes sont surtout un ingrédient de base incontournable 
pour assurer la stabilité de nos émulsions !

Avec la glycérine, autre élément incontournable dont je vous ai déjà parlé, ils permettent à nos émulsifiants de faire leur travail correctement, et de l'assurer sur le long terme!

NB : L'étude de ce qu'apporte les gommes a un nom scientifique: la rhéologie !
Il s'agit de toute ce qu'un gélifiant peut apporter en terme de viscosité, plasticité, et élasticité à la matière.


Explications :
(source: ma formation de chimie organique avec le CNAM de Paris)
Les gommes et autres gélifiants donnent de la texture à notre phase aqueuse : 
ils lui donnent du corps, la rendent visqueuse, voire l'épaississent. 
Or c'est mécanique : 2 phases doivent avoir la même texture pour favoriser leur mariage de façon durable! 
Le phase aqueuse doit donc avoir, grâce à la gomme, une texture légèrement épaissie, presque autant que pourraient les avoir nos huiles!
Bien sure plus vous mettrez d'émulsifiants et d'épaississants, toujours en respectant les données techniques de votre fournisseur, et plus votre produit aura de consistance, et moins cela ce vérifiera, l'épaississement de votre produit jouant également sur la stabilité de l'émulsion...
Mais la formulation cosmétique intelligente consiste justement à mettre le moins possible d'émulsifiants, la juste mesure, et à l'aider, grâce, entre autres, à nos gommes! ;-)
Sans oublier surtout, qu'une émulsion stable est une émulsion dont les gouttelettes restent très fines très longtemps : il ne s'agit pas seulement de déphasages visuels tels que la floculation...


Si la viscosité de la phase dispersée est supérieure à la phase continue, on va avoir du mal à briser les gouttelettes...
A l’inverse, si on a une viscosité pour la phase continue plus élevée, on va avoir une déformation avec arrachement de petites gouttelettes, et ce n’est pas optimum.
Il faut avoir des viscosités voisines.

Une émulsion stable, 
ce n'est pas seulement une émulsion visuellement stable...
La stabilité d'une émulsion est avant tout microscopique, 
elle s'évalue avec un microscope... 
Vos yeux ne verront pas forcément que votre crème est "grossière"... 
Mais votre peau oui! ;-)


Il faut donc retenir ceci :

Les phases d'une émulsion doivent avoir des viscosités ajustées l’une à l’autre, 
pour favoriser la fragmentation des gouttelettes 
de la phase qui sera dispersée dans l'autre,
et ainsi obtenir des gouttelettes les plus petites possibles, 
ce qui permettra d’obtenir une émulsion 
particulièrement fine, et stable dans le temps ! ;-)

La xanthane est une gomme classiquement utilisée pour aller dans ce sens, avec des proportions classiques de 0.2 à 0.3%, qui peuvent nécessiter d'être augmentées à 0.4% pour certaines émulsions, en particulier celles donnant des textures très liquides de lait fluide, particulièrement à risque de se déstabiliser.
Elle peut aussi être associée à la gomme carraghénane (cf mon article sur la synergie des gommes).

Bien sûr cette règle des viscosifiants n'est pas l'unique règle à respecter, 
mais elle fait partie des règles fondamentales de formulation. 
Alors retenez là, 
et n'oubliez pas non plus la glycérine dans vos émulsions hydratantes H/E!!

A très bientôt!!! ;-)


2 commentaires:

Anonyme a dit…

Je tombe par hasard sur ton blog et je le trouve génial! Enfin des explications scientifiques mais pas non plus imbuvables... bravo! Tutu

france-lise a dit…

Enfin un blog qui me parle bien!!!

Moteur de Recherche :