05/11/2012

Le sèche-linge... Version écolo!


De tous les appareils ménagers, les sèche-linge sont les plus grands consommateurs d'énergie et sont ainsi peu écologiques… 
Néanmoins la vie de tous les jours ne nous laisse pas toujours le choix : familles nombreuses, petits logements, manque de temps, humidité dans la maison, et surtout températures bien rafraîchies de l’hiver, peuvent être des éléments qui nous laissent moins le choix…
Il faut néanmoins avoir conscience que son utilisation n’est pas un geste vert, et qu’il faut donc, dans la mesure du possible, limiter fortement son utilisation !



Quelques conseils d’utilisation pour une maison verte :
A l’achat :
- Préférez, à l’investissement, un sèche linge classe A voire A+, qui sont les mieux notés d’un point de vue consommation énergétique, donc les plus écologiques ! 
Chers, les sèche-linge à pompe à chaleur sont néanmoins vraiment plus écologiques!...
- Optez pour un sèche-linge à capteurs intégrés, qui mesurent le degré d’humidité à l'instant T du linge dans le tambour, et arrêtent automatiquement le cycle de séchage dès que le degré de séchage souhaité est atteint… Cela évite donc les dépenses énergétiques inutiles !

A l’usage :
- Séchez un linge bien essoré en machine, voire pré séché sur un étendage, afin de limiter le temps d’utilisation de votre sèche-linge…
- Nettoyez le filtre à peluches après chaque utilisation, cela limitera la consommation d'énergie car la circulation d'air ne sera que meilleure, ce qui favoriser un meilleur rendement, d'où un gain de temps mais surtout une économie d’énergie !
- utilisez les boules de séchage pour sèche linge : en battant le linge et favorisant ainsi le passage de l’air chaud, votre sèche-linge travaillera au finale jusqu’à 25% en moins, ce qui est considérable !
- Utilisez votre sèche linge lorsqu’il est plein, tout en respectant évidemment les consignes d’utilisation de votre sèche linge, en particulier en ce qui concerne la charge maximale (cf votre notice !)
- Préférez toujours l’utilisation de votre étendage : n’abusez pas de l’utilisation du sèche-linge !


Recyclage de l’eau de condensation :
Mon article concerne maintenant le sèche-linge à condensation, qui évacue l’air humide via un condensateur, lequel refroidit puis condense cette humidité: cette eau!… 
Le phénomène étant proche de la distillation de l’eau, l’eau ainsi obtenue est finalement une eau distillée (qui est grosso modo une eau déminéralisée) !!

Cette eau recueillie dans un réservoir qu’il faut vider (et qui est en fait l’eau résiduelle de votre lessive) peut être recyclée ! Et elle est particulièrement intéressante puisque la particularité (pour ne pas dire la définition !) de cette eau déminéralisée est d'être libérée de ces minéraux, et plus précisément du calcium, qui est responsable du tartre !...

Cette eau n’est néanmoins pas totalement pure : fibres de tissus, poussières, résidus de détergents (raison de plus pour ne pas abuser sur les quantités de détergents lors de vos lessives!!) peuvent se retrouver dans cette eau de condensation… 
Elle ne convient donc pas du tout à un usage interne (à boire), ni à un usage cosmétique!!
  

Cette eau est par contre très intéressante et utilisable dans la maison !
- pour votre fer à repasser :
On peut préférer, à cette fin, limiter le passage des fibres de tissus dans l’appareil, en filtrant son eau de sèche-linge avec un filtre réutilisable... Quoique je n'aie jamais eu de problème sans filtrer, alors que j'utilise l'eau de mon sèche linge depuis des années!!
NB : Les centrales-vapeur munies de cartouches anti tartes ne nécessitent pas l’utilisation d’eau déminéralisée…

- et pour le ménage : 
Pour laver vos sols par exemple, et plus particulièrement vos vitres, qui en séchant ne vous laisseront pas de résidus blancs de calcaires !!


On lit souvent sur le Net qu’on peut utiliser cette eau pour arroser nos plantes… Personnellement, les résidus de lessive qui s’y retrouvent forcément, m’empêchent de le faire : je ne suis pas sure que ma plante apprécierait, et je préfère utiliser une eau de pluie de mon jardin (elle-même déminéralisée, certaines plantes n’appréciant pas l’excès de minéraux en effet)…
Si vous avez néanmoins pris cette habitude, préférez l’utilisation d’une lessive contenant le moins d’additifs possible, et n’abusez pas sur les quantités de lessive lors de vos machines !… Je vous conseille à ce propos la lessive que j’ai adoptée depuis plusieurs mois (lisez les étiquettes de vos bidons de lessive, vous comprendrez…) : c’est la lessive « Le Chat Sensitive O% ». Votre peau sensible et celle de vos enfants vous remercieront ! ;-)


Le truc en plus :
Pour éviter de repasser votre linge et raccourcir le temps de séchage sur l’étendage comme dans le sèche linge (un bon compromis donc…), placez votre linge 10 à 15 minutes dans votre sèche linge, puis secouez et étendez votre linge tout de suite, et de façon à ne pas faire de pli !



L’astuce de la fin :
Pour un linge frais et parfumé, utilisez dans votre sèche-linge un mouchoir en tissu imbibé d’une 10zaine de gouttes d’huiles essentielles de votre choix : elles parfumeront tout votre linge ! Ceci est particulièrement intéressant si comme moi, votre lessive n’est pas parfumée il peut s'agir d'une lessive maison au savon de Marseille, ou encore d'une lessive du commerce sans parfum !...


En espérant que mon article vous ait plus, je vous dis 
à très bientôt sur Cosmessence Bio !! ;-)
Source principale de cet article : ekopedia



4 commentaires:

Véro a dit…

Bonjour Steph
C'est terrible, sur ton blog, il est quasi impossible de ne venir chercher QUE ce dont on a besoin sans papilloner sur 5 ou 6 autres de tes articles, tellement ILS SONT INTERRESSANTS !!
Tout cela pour dire que j'utilise depuis quelques temps les noix de lavage que j'additionne de quelques gouttes d'huile essentielle (lavandin en ce moment) et c'est génial! L'eau est très calcaire chez moi et sans aucun adoucissant mon linge est tout doux, sent bon et est bien sûr très propre. C'est super économique d'autant que je lave à 30° et que j'utilise les mêmes noix de 2 à 3 fois !!!
Je n'en reviens pas. Et bien sûr l'eau de récupération sinche-linge passe directement dans mon fer à repasser et depuis des années que je récupère l'eau sans la filtrer je n'ai moi non plus jamais eu de problèmes. le seul inconvénient était que l'odeur de la vapeur n'était pas terrible donc j'y ajoutais de l'huile essentielle de menthe. depuis les noix de lavage plus besoin !!!
Encore merci pour toutes tes recettes.

Steph a dit…

Bonjour Véro et merci beaucoup pour ce message qui embellie ma journée!! à très vite alors!! ;-)

Guibal Aurélia a dit…

Je l'ai utilisé dans ma centrale vapeur que j'ai depuis 10 ans et elle s'est encrassée. J'ai cru que c'était les résidus

Steph a dit…

Bonjour aurélia, qu'on utilise une eau déminéralisée ou pas, il faut toujours nettoyer nos centrales vapeur pour qu'elles ne s'encrassent pas. Les risques doivent être d'autant plus important qu'on utilise une eau du sèche linge, qui doit contenir des résidus de tissus en effet...
A bientot !

Moteur de Recherche :