Moteur de Recherche :

2012-09-15

Peaux grasses: ces peaux dites « à problèmes »…


Pour compléter mes articles sur les types de peau, voici aujourd'hui un petit topo sur les peaux grasses!...

Contrairement aux peaux mixtes (cf mon dernier article), les particularités des peaux grasses se retrouvent sur tout le visage, et non pas de façon très localisée sur la zone T, même si cette zone médiane reste néanmoins particulièrement exposée aux agressions, et ainsi particulièrement concernée par les imperfections...

Ce type de peau présente un excès de sébum et un sébum de mauvaise qualité et trop épais : son film hydrolipidique est déséquilibré, mais à l’inverse des peaux sèches, cette fois la peau est asphyxiée par l’excédant de gras ! 
C’est pourquoi cette peau est luisante, elle reflète fortement la lumière, brille, et peut donner la sensation d’avoir une peau huileuse, "sale" : elle a besoin de soins nettoyants et rafraîchissants réguliers...

Ce sébum excessif ou trop épais bouche les pores en s’y logeant confortablement… C’est donc une peau dont le grain est très irrégulier.
Là commence donc le processus des comédons fermés puis ouverts (cf mon article sur les peaux mixtes), suivi, en cas d’infection localisée par des bactéries, de l’apparition de papules (= le point noir rougit et augmente de volume, et peut induire des douleurs), et de pustules (= le bouton infecté contient alors du pus). 
Les pores trop dilatés de la peau grasse forment une porte d’entrée aux peaux mortes, poussières et autres substances irritatives extérieures. Ces corps étrangers trouvent ici un doux refuge, s'y logent, et engendrent ainsi des réactions normales de défense, d'irritation et d'inflammation (= rougeur et douleur sous forme de petits boutons rouges), qui entretiennent encore, et de façon réactionnelle, un excès de production de sébum supplémentaire et ainsi des comédons, etc…. !!
Asphyxiée par les agents irritants extérieurs comme par l’excès de sébum, les peaux grasses ont un teint terne et brouillé. Cette peau nécessite donc des soins nettoyants, exfoliants, désincrustants et purifiants, car tout ceci peut être empêché par des soins réguliers.

Il est important de savoir que la peau grasse a, comme toutes les peaux déséquilibrées, un pH déséquilibré… Celui là est trop basique : il est trop élevé… Et celui-ci favorise fortement la multiplication des micro-organismes. Les peaux grasses nécessitent donc d’être rééquilibrées en étant légèrement acidifiées.
L’acidité des soins pour les peaux grasses a un double intérêt : celui de rééquilibrer le pH et celui de refermer les portes dilatés de la peau, et ainsi de les protéger des poussières ou autres agents irritants, car l’acidité a en effet cette particularité d’être astringente (elle fait se refermer les pores dilatés de la peau). 
On retrouve cette acidité dans le citron et le vinaigre, qui sont des ingrédients phare en cosmétique fraiche pour les peaux grasses!...

La peau grasse est finalement une peau très souvent déshydratée, présentant des tiraillements et sensations d’inconfort, car elle est souvent agressée et déshydratée avec des soins riches en alcool et asséchant, ou trop détergents et irritants, et souvent répétés…
Il faut bien hydrater cette peau car la surproduction de sébum est une réaction qui sert aussi à maintenir l'hydratation de la peau. Choisissez donc des émulsions hydratantes, émollientes et protectrices, adaptez aux peaux mixtes à grasses.

Un avantage tout de même, pour finir avec un peu plus de légèreté : la peau grasse a l’avantage de vieillir moins vite, d’être moins rapidement ridée et marquée que les autres types de peau!


Dans les grandes lignes : la peau grasse nécessite donc :
- des soins de nettoyage matin et soir pour la débarrasser de toutes ces substances polluantes, suivies de lotions purifiantes afin de limiter la prolifération de bactéries.
- de soins quotidiens hydratants et protecteurs sous forme d’émulsions légères pour gérer les problèmes d’hydratation/déshydratation de la peau ; il est intéressant qu’elles soient également matifiantes afin d’éviter les problèmes de brillance/luisance. 
Leur pH doit bien sure être adapté au soins des peaux grasses.
- des soins d’exfoliation réguliers, désincrustants, pour lisser le visage et le débarrasser de ses peaux mortes irritantes et obstructives, et ainsi des boutons en découlant…
- des soins astringents qui referment les pores de la peau et par la meme la porte aux substances irritantes et bactéries, tout en donnant un aspect plus lisse à la peau.
- des soins apaisants pour limiter les inflammations et soulager cette peau perpétuellement agressée...

Mais tout ceci doit toujours être fait tout en douceur !… car la peau grasse une peau très sensibilisée : et une peau grasse agressée réagira en stimulant d’autant plus de sébum qui est son seul moyen de défense! Un cercle vicieux risque donc encore de s’entretenir si vous ne soignez pas votre peau avec beaucoup douceur…



En pratique : Les bonnes habitudes sont:
1/ la peau doit être démaquillée, nettoyée, purifiée, tous les jours, 
et même 2 fois par jours !...
Elle doit être débarrassée des peaux mortes, de l’excès de sébum, des résidus de pollution poussière, ou tabac, et bien sure du maquillage, qui obstruent les pores eux aussi et accentuent le problème…
Utilisez par exemple des soins nettoyants doux comme les gels moussants à base de tensio actifs non ioniques, de rhassoul, ou d’eaux micellaires.
Evitez les savons sur le visage des peaux grasses : leur pH est trop élevé et déséquilibrant, et ils sont trop fortement asséchant : ils peuvent donner l’impression de faire du bien ponctuellement, mais agressent la peau qui risque fortement de se rebeller de plus belle…
Néanmoins, si vous êtes addict au savon, choisissez des savons très doux et relativement surgras, enrichis en huiles essentielles purifiantes, qui combattront la multiplication des micro-organismes, et rincez votre nettoyage avec une eau vinaigrée, afin de débarrasser des restes de savon d’une part, et de rétablir le pH d’autre part, puis appliquez une émulsion légère adaptée à votre peau afin de la regraisser juste ce qu’il faut et éviter ainsi une surproduction réactive de sébum... 
Eviter l'utilisation de l'eau du robinet pour vous rincer, surtout si vous habitez dans des zones ou l’eau est connue pour être particulièrement calcaire... elle agresse et favorise les tiraillements. Et surtout, ne faites pas couler l’eau directement sur votre visage : vous la déshydrateriez d’autant plus (cf mon article « l’eau ça déshydrate »). Une petite bouteille d’eau minérale dans la salle de bain conviendra parfaitement pour vous rincer avec un support démaquillant doux (= disque lavable ou jetable).
Vous pourrez suivre votre nettoyage/rinçage par une lotion douce et astringente, qui fera se refermer les pores de la peau, les protégeant ainsi de l’intrusion de substances extérieures et irritantes.
Avec un nettoyage régulier, vous pouvez empêcher points noirs et blancs de s’infecter et donner des boutons, ces étapes ne sont pas négociables !  ;-)

2/ La peau doit être ensuite hydratée et protégée,
c’est le rôle des soins hydratants de jour.
Le matin, appliquez une crème de jour hydratante et matifiante, aux vertus apaisantes : Privilégiez des crèmes émollientes et légères !  Les soins de jour aux propriétés hydratantes sont indispensables, ne laissez pas votre peau à nu, elle risquera de se déshydrater et ne sera pas protégée des agressions exterieures…
Les soins de nuit par contre ne sont pas toujours indispensables ; avant 30 ans vous pourrez préférer des sérums hydratants, ou si vous n’avez pas de sensation de tiraillements après vos soins démaquillants/de nettoyage, laissez simplement respirer votre peau pour la nuit.
Si vous utilisez une crème pour la nuit (toujours légère), les émulsions aux acides de fruits (AHA), qui permettent une exfoliation chimique quotidienne en douceur, conviendront bien, d’autant plus que les AHA sont photosensibilisants.
Attention les AHA ne sont pas toujours très bien tolérées : faites bien votre test de tolérance au pli du coude avant de l’appliquer sur votre visage !

3/ Les soins de gommages sont indispensables 
1 (à maximum 2) fois par semaine; on peut préférer des gommages à particules (doux) ou gommages chimiques type peeling, pour libérer la peau de ses peaux mortes…
Le gommage est particulièrement important chez les personnes qui ont quelques petits boutons rouges : signe que leur pore est inflammatoire, car bouché et irrité par des cellules mortes !
Attention néanmoins, utilisés trop souvent ou de façon trop intempestive ou agressive, ils peuvent irriter la peau et engendrer une irritation et une surproduction de sébum réactive et ainsi des imperfections ! Agissez toujours en douceur et parcimonie, et n'oubliez pas que les gommages sont contre indiqués pour les peaux trop abîmées...

Désincrustez régulièrement votre peau, à la suite de votre gommage, avec une fumigation (sauna facial) qui va dilater favorablement les pores, fluidifier le sébum, et ainsi faciliter un nettoyage en profondeur de votre peau. 
Rincez avec une lotion ou de l'eau douce, vous serez ainsi préparé à l’extraction de vos points noirs, pour affiner le grain de peau, et prévenir les infections (cf mon article sur les peaux mixtes).

4/ Terminez enfin avec un masque 
A base d’argile, apaisante, reminéralisante, et purifiante, et détendez vous…
Les masques à l’argile sont particulièrement adaptés au soin des peaux mixtes à grasses.
Je vous déconseille l’argile verte qui est une argile forte, contentez vous des argiles blanches, jaunes, ou rouges, plus douces ; l’argile verte reste intéressante pour le visage, dans la mesure ou vous la coupez avec une majorité d’argile blanche.
Rincez votre masque avec une lotion ou de l'eau douce, et finalisez avec une lotion astringente afin de refermer les pores de votre peau. Vous pouvez faire une lotion maison en quelques secondes: ajoutez 1 càs de vinaigre de cidre dans une petite bouteille d'eau, elle sera parfaite pour rincer, apaiser, purifier et acidifier votre peau tout en douceur! ;-)

5/ Terminez ces soins par une émulsion hydratante et apaisante
comme peut l’être votre soin de jour.


Les petits trucs en plus :
Si vous vous maquillez, choisissez du maquillage minéral, car il n’est pas comédogène, contrairement au maquillage classique (je ferai un article à ce sujet).

Attention au soleil : asséchant, il donne le sentiment d’améliorer ponctuellement l’état de la peau, mais la peau, ainsi asséchée et agressée, finira par s’épaissir un peu plus et sécréter plus encore de sébum… Dans les pays froids et secs, il y a moins d’acné !... Protégez-vous ! Et pensez à votre capitale soleil !!


Les peaux grasses et la cosmétique home made:
La cosmétique naturelle est intéressante pour vous aussi, car vous saurez faire le tri dans vos ingrédients, ne plus asphyxier votre peau avec des huiles minérales, et prendre soin de votre peau avec des actifs de plantes apaisants et purifiants.
Apprenez donc à faire vos recettes maison, mais des recettes simples, équilibrées, en évitant les produits à risque de contaminations pour vous produits "longue durée" (les poudres alimentaires, les macérations maison...), les huiles sensibles à l’oxydation ainsi que les cires ou autres agents trop occlusifs et ainsi comédogènes…
Les émulsions légères, riches en eau, lui conviendront particulièrement.

Pour vos recettes maison, fabriquez des recettes d'émulsions légères, hydratantes, émollientes, avec peu de sensation gras tout en restant confortables.
Formulez des crèmes hydratantes légères, émollientes, à base d’huiles fines, au toucher sec, et adaptées aux peaux grasses, comme le jojoba, les huiles africaines (yangu, papaye, kukui…), le pépin de raisin, melon,  nigelle, neem (en petite proportion), les huiles fractionnées (caprylis) et les huiles estérifiées (coco caprylate…).
Choisissez et conservez vos huiles consciencieusement (attention aux huiles sensibles à l’oxydation : cf mon article sur les peaux mixtes)

Enrichissez vos émulsions de :
- poudres cosmétiques absorbantes et ainsi matifiantes (microsphères de silice, poudre de riz, arrow root, argile, silice de bambou, lauryl lysine…) : elles atténuent le coté brillant, et allègent la peau de sa production excessive de sébum et ainsi de ces désagréments, en absorbant le surplus de gras.
- actifs purifiants : oxyde de zinc, miel, propolis, chlorure de magnésium, barbe de Jupiter, actif algo zinc et bacti pur, EPP, poudre d’alun, HE aux propriétés antifongiques et anti bactériennes, bardane/pensée sauvage… Ils éviteront les boutons rouges et vilains, signes d'infections localisées...
- des actifs rééquilibrant et légèrement kératolytiques : acides de fruits, acide lactique, urée… 
- des actifs apaisant : allantoïne, provitamine B5, bisabolol…
- des agents astringents : ils ont la particularité, du fait de leur pH et/ou de leurs composition, de fermer les pores dilatés des peaux grasses.

Les coups de coeur :

- Les hydrolats (ou HE) les mieux adaptés seront ceux d’hamamélis, lavande, tea tree, romarin, sauge, thym, genévrier, pamplemousse… aux vertus astringentes et purifiantes.
- L’aloe vera est un actif hydratant, nutritif, reminéralisant, acidifiant, astringent, purifiant, que les peaux grasses savent apprécier (néanmoins l’aloe vera n’est pas bien toléré par toutes les peaux…)…

Testez, évaluez, et triez vos ingrédients préférés ! ;-)

A venir afin de compléter cet article : un article sur l’acné !
A très bientôt sur Cosmessence Bio!



Aucun commentaire: