20/12/2011

faites votre hydrolat ou eau végétale maison!

Un petit article ce matin pour vous présenter en image ma méthode de fabrication d'"hydrolat" ou eau végétale maison!... Que j'ai baptisée fabrication maison d'un hydrolat "à l'italienne"...
;-)



Les hydrolats sont l'ingrédient aqueux de base pour presque toutes nos fabrications maison, pour profiter des arômes et actifs naturels hydrosolubles de plantes.
Les "vrais" hydrolats sont obtenus lors de la fabrication des huiles essentielles en alambic, c'est une méthode par distillation... Il s'agissait donc de trouver une astuce proche de la méthode "alambic"... Pourquoi cette méthode? D'abord elle est très économique puisque le prix de revient est faible... Ensuite elle permet de faire des eaux de fleurs de notre jardin, ou des plantes de chez notre herboriste à volonté!  

Cristinou présentait sur son blog 100% plantes, une méthode de fabrication utilisant le cuit vapeur... Méthode très astucieuse dont j'ai profité quelques temps...
Jusqu'au jour ou j'ai eu moi aussi un éclair de "génie" (restons modestes!...), en regardant ma cafetière à l'italienne: et oui, j'allais pouvoir m'en servir pour fabriquer mes eaux de fruits et de plantes maison!!

La méthode est très simple et rapide, c'est pourquoi je préfère vous la présenter en images: 

Tout d’abord rassemblez le matériel nécessaire:



On peut distinguer: de l'eau de source, la plante à partir de laquelle vous voulez faire votre eau végétale (j'ai choisi la menthe poivrée, choisissez la ou les plantes/fleurs/fruits/légumes/graines qui vous conviennent), la cafetière, de l'alcool à 90°, une compresse non stérile et une paire de ciseaux...

Commencez par nettoyer et désinfecter à l'alcool votre cafetière et votre matériel (ciseaux, flacons...).

Préparez ensuite vos plantes: 


placez les délicatement dans votre compresse, que vous refermerez pour en faire un petit paquet (découpez l'excédant de compresse avec les ciseaux), et que vous placerez dans la partie médiane de votre cafetière, normalement adaptée à recevoir votre café.
Il est nécessaire de placer vos plantes dans une compresse de façon à éviter le passage de petits résidus hydrosolubles, qui pourraient boucher la cafetière...

Remplissez ensuite votre premier compartiment, celui du bas, avec de l'eau (remplir aux 3 quarts maximum). Vous obtenez ceci:



Recomposez votre cafetière, fermez là, et placez là sur le feu.
Ne faites pas chauffer trop fort, laissez à l'eau le temps de se chauffer progressivement, de s'évaporer tranquillement, et de se charger au maximum des actifs de plantes.
Attendez 4 à 5 minutes puis la cafetière va siffler et faire son travail...

Surveillez votre partie supérieure de la cafetière : à partir du moment ou la cafetière siffle, ça va très vite, en quelques dizaines de secondes votre hydrolat est prêt!

Laissez enfin refroidir un peu votre cafetière or du feu, 
puis transférez votre hydrolat dans le contenant de votre choix.


J'ai récupéré 250 mL d'eau de menthe poivrée très parfumée!
Je l'ai dynamisée avec quelques gouttes d'HE de lavande vraie (5 gouttes) pour obtenir une eau très rafraîchissante!
A la maison, si votre eau présente quelques impuretés, laissez les retomber au fond de la cafetière avant de verser, ou filtrez pour l'en débarrasser...

Préférez enrichir votre eau végétale par le conservateur de votre choix,
conservez la au réfrigérateur, et ne la conservez pas plus d'1 mois.
Uutilisez votre eau comme bon vous semble : lotion, phase aqueuse de gels douche et shampoings, de laits ou crèmes, de cérats, de gels divers, etc…



Essayez!! 
Ma méthode ne remplace évidemment pas la distillation classique, qui est faite sous pression, en alambic, et qui est la seule méthode donnant des hydrolats et huiles essentielles!.... On pourrait se rapprocher vraiment de la méthode alambic avec une vieille cocotte, un circuit de refroidissement puis de récupération de la vapeur d'eau recondensée... Certains sites proposent des pas à pas pour cette méthode!... Personnellement je rêve toujours de mon alambic, le vrai!!! ;-)


Mon astuce supplémentaire:
Utilisiez des plantes (bio bien sure) ou mélanges de plantes pour infusion, vous en trouverez facilement, même en grande surface!!... Informez vous sur leurs propriétés pour la peau, et faites vos eaux de fleurs et de plantes maison! ;-)



22 commentaires:

Elodie a dit…

J'adore le concept ! surtout à l'italienne ;)
Bravo !

Steph a dit…

Merci beaucoup Elodie!!
A bientôt!

Simplicity a dit…

J'adore ! c'est en effet un éclair de génie !

Steph a dit…

Merci Simplicity!! ;-)

poopie200 a dit…

J'adore, tout simplement !!!

Steph a dit…

Merci poopie!!! ;-)

Anonyme a dit…

superbe idée

Evik a dit…

Quelle excellente idee! Je viens de découvrir ton blog, bravo! Tu as une autre "surveillante" :)
Merci et bonne journee,

Evik

Anonyme a dit…

J'ai bien aimer le blog et je trouve que cette manière de faire très bien par contre au risque de paraitre bête est ce sera le même,procédé pour une cafetière normale merci en tous cas belle idée :)

Steph a dit…

Merci beaucoup pour votre message! Je suis heureuse que mes articles vous plaisent...

Je pense qu'on pourrait très bien utiliser une cafetière classique, néanmoins on obtiendrait un produit plus proche de l'infusion (eau chaude qui passe dans les plantes et redescendent);
avec cette méthode, avec la cafetière à l'italienne, on se rapproche un peu de la distillation (vapeur d'eau qui traverse les plantes en montant à travers), qui est la méthode de fabrication des hydrolats.

Ceci dit, l'astuce d'une cafetière classique pourrait être utile pour quelqu'un qui souhaite faire une infusion à base de plantes, et qui n'a pas de materiel d'infusion (ex: boules à infusion)! Attention néanmoins aux possibles résiduts de café (couleur, odeur) dans l'infusion obtenue si votre cafetière n'est pas parfaitement nettoyée avant de l'utiliser pour votre infusion!

A bientot! ;-)

le lilloisien a dit…

Je ne connait pas bien cette cafetière.
Mais si elle fait du café, ce qui est son but à l'origine, les plantes qu'on y place seront "traitées" comme le café.
Donc, ce n'est pas un hydrolat mais un type de macération puisque l"eau" récoltée n'est pas distillée mais a infuser les plantes comme le café.

Steph a dit…

Le Lilloisien, je te remercie de ton intervention et de ton intéret pour mon blog... En effet j'ai bien précisé dans mon article qu'il s'agit d'eaux végétales, eau de fruits, eau de plantes, et non pas d'hydrolat, le terme est en effet dans mon titre, afin d'interpeller le lecteur, mais on comprend très bien à la lecture de mon article qu'il ne s'agit pas de ça. Et je suis sure que tous mes lecteurs l'ont bien compris...
Du reste, puisque tu ne connais pas cette cafetière, peut etre que tu devrais essayer et que tu serais heureusement surpris du résultat... Personnellement je suis très contente de cette méthode, ce qui a justifié mon article...
A très bientot sur les céphées, dans la bonne humeur comme d'habitude!!! ;-)

le lilloisien a dit…

Merci pour ta réponse et tu titille ma curiosité.
Je distille régulièrement diverses plantes, méthode du chimiste, un ballon posé sur un agitateur magnétique chauffant, une colonne simple, un refroidisseur...
Mais cela ne me donne pas entière satisfaction.
Un alambic?
J'aimerais voir avant d'acheter..
Ton système, très peu cher m'intéresse, mais tes "eaux végétales" sont elles claires ou teintées?
Merci d'avance pour ta réponse
le lilloisien

Steph a dit…

Je t'en prie Le Lilloisien! Merci à toi de faire vivre un peu mon blog!! ;-)
Je n'ai malheureusement ni materiel de chimiste chez moi, ni alambic (j'en reve...); comme la plupart des tambouilleuses je pense... Et c'est ce que je souhaite de mon blog: être à la portée de tout un chacun... Car en effet ces cafetières italiennes sont très abordables...
Les eaux végétales que j'obtiens avec ce "système D" sont en effet plutot colorées, et en cela probablement plus proche des infusions que de l'hydrolat... Elles sont bien parfumées, et nécessitent en générale d'être filtrées, à cause des quelques petits résidus qui passent avec la vapeur d'eau.
La méthode que tu utilises, comme celle du cuit vapeur ou encore de la cocotte minute, avec circuit de refroidissement, permet probablement d'obtenir un produit qui est plus proche de l'hydrolat... Mais c'est trop de materiel et de manipulation à mon gout...

Pour tout te dire, avec le temps, j'ai un autre parti pris... Je préfère utiliser de l'eau et des HE, en petites proportions (0,2 à 0,3%) en remplacement de l'hydrolat dans mes recettes (= mes eaux aromatiques).
Même si on est alors encore plus éloigné de l'hydrolat de cette façon, cette méthode a néanmoins le mérite de ne pas utiliser d'ingrédients ayant un risque plus élevé de contamination bactérienne... Et de ne pas me faire perdre mon précieux et rare temps libre!! ;-)

Anonyme a dit…

Bonjour
Merci pour cet article qui date un peut mais bon lol
j aurais voulu savoir , Faut il que les plantes soient seches?

juste comme ca au passage ya des site style le Bon C.....; ou tu trouve des alambic pas tres cher juste a decaper quoi ;-)))
merci
fabienne

Steph a dit…

Bonjour Fabienne, il faut de préférence utiliser des eaux fraiches. Si vous avez des plantes sèches, faites les tremper dans l'eau au moins 24 heures, et utilisez cette eau pour votre préparation.
Je sais qu'on trouve des alambics d'occasion, le probleme est la règlementation qui concerne non seulement l'achat mais surtout la détention d'alambics ;-)
Mais j'en ai un, et j'explique tout ceci sur mon blog.
A très bientot !

Anonyme a dit…

Bonjour Steph, je viens d'utiliser ta méthode pour préparer une eau florale de camomille. J'ai une jument comtoise qui a les yeux dévorés par les mouches, dans un livre de soins naturels pour les chevaux , j'ai lu que l'on pouvait utiliser un hydrolat de camomille pour les soigner. Que penses tu de ta méthode pour le préparer? Faut -il le diluer avant de l'appliquer?
merci te ta réponse et je pense que si cela fonctionne "Dajy" t'en remerciera certainement.
Brigitte

Steph a dit…

Bonjour Brigitte,
tu n'obtiendras pas vraiment un hydrolat, ça sera plus proche de l'infusion. Mais dans la mesure ou tu ne conserves pas trop cette préparation, qui sera plus sensible au pourrissement, ça devrait être intéressant de tester. La camomille a des vertus apaisantes sous toutes ses formes. Par contre si le probleme st autre, par exemple infectieux, ça ne suffira sans doute pas de toute façon. Mais ça ne fera pas de mal d'essayer ;-)
Donne moi de ses nouvelles !
à bientot !

Ambre Jade a dit…

Hello
Super concept il est vrai ,j'ai eu essayé mais
Perso j'ai mon alambic et j'adore plus besoin d'acheter mes eaux florales ..
L'opération est longue mais il y a non seulement les matières premières HE qui surnagent selon les plantes mais surtout les hydrolats
Bonne soirée

Ambre Jade a dit…

Hello
Super concept il est vrai ,j'ai eu essayé mais
Perso j'ai mon alambic et j'adore plus besoin d'acheter mes eaux florales ..
L'opération est longue mais il y a non seulement les matières premières HE qui surnagent selon les plantes mais surtout les hydrolats
Bonne soirée

Cosmessence Bio a dit…

Hello
J'en ai un.aussi, ca c'était avant lol ;-)
Bonne soirée

Véronique a dit…

Oh! Quelle bonne idée. Je m'en vais essayer de ce pas...

Moteur de Recherche :