Moteur de Recherche :

2011-07-29

Melt and pour : fabrication de savon maison par refonte...

Dans la série des soins lavants faits maison, un petit article sur le «melt and pour»: «fondez et versez» !... Une façon très facile de confectionner non pas ses gels douches, mais ses savons (version savonnette) maison, enrichis de colorants, parfums, agents hydratants, adoucissants, nourrissants, purifiants, et exfoliants naturels bio de votre choix!...



Il existe 2 façons de procéder pour les inconditionnelles du savon en barre :


1/ la refonte de restes de savon 

Si vous avez l’habitude d’utiliser du savon, à la maison…
Sachez d’abord que tous les savons ne sont pas « clean » !... Achetez des savons en savonnerie (ou boutique bio), issus d’un mode d’obtention artisanale, et issu de la saponification des huiles végétales et bio… Préférez des savons surgras et doux, formulés avec des graisses douces telles que l’huile d’olive, le beurre de karité… Attention aux savons dits de Marseille des grandes enseignes, ils sont fabriqués à base d’huiles animales, quand il ne s’agit pas d’huiles minérales (autrement dit issues du pétrole !...), et contiennent souvent une grande liste d’ingrédients très éloignés du bio-écolo !…
Si vous n'avez pas de savonnerie ou boutique bio autour de chez vous, je vous conseille les savons Codina

Recyclez donc tous vos petits restes de savonnettes bio, plutôt que de les jeter à la poubelle : ceux qu’on n’arrive plus à faire mousser entre les mains parce qu’ils partent en petits morceaux… Mettez-les de coté, ils reformeront tous ensemble, grâce à la méthode de refonte ci-dessous, un nouveau petit savon tout doux!…
(Et si vous n’avez pas de restes de savon mais que vous souhaitez tout de même tenter la méthode de refonte, utilisez simplement un savon tout neuf, et découpez le en petits morceaux)

2/ La méthode du savon « melt and pour »

La méthode de refonte de savon est une méthode de recyclage écologique idéale !... Néanmoins la méthode a donné naissance aux « savons melt and pour », vendus spécifiquement à cette intention… Savons labellisés bio, et composés spécialement avec des ingrédients doux et d’origine végétale (glycérine, tensio-actifs non ioniques...), ils ont la particularité d’être très faciles à refondre et à remouler, car ils sont formulés spécifiquement à cet effet !
Je vous conseille en particulier :
- les "melt and pour" Aroma –Zone (savon enrichi en glycérine)
- ou encore les "melt and pour" huile et sens, ou ma cosmeto perso (formules identiques pour ces 2 derniers: savon enrichi en glycérine et tensio-actifs non ioniques)

3/ Les méthodes de refonte

- La méthode Melt and Pour

C’est une méthode très simple et très facile… Suivez ce pas à pas:
- Découpez le savon Melt & Pour en petits morceaux, et placez-le dans un contenant type pyrex au bain Marie.
- Chauffez à feu doux. 
Les savons spéciale « melt and pour » fondent facilement et ne nécessitent pas d’eau additive.
- Laissez fondre doucement la base en remuant régulièrement.
- Lorsque la base est bien homogène, ôtez la du feu, ajoutez les additifs que vous avez choisi d’utiliser, en mélangeant délicatement entre chaque ajout, et en évitant la formation de mousse. 
Adaptez les quantités d’ajouts aux ingrédients que vous utilisez (attention en particulier au dosage des huiles essentielles !...) :
Contentez vous de moins de 10% d’additifs hydrosolubles (lait, miel, hydrolat, colorant hydrosoluble dilué, etc…) ou votre savon serait trop mou, 
et de moins de 5% d’ajouts liposolubles (huiles, beurres, huiles essentielles, extraits CO2…) ou votre savon mousserait bien moins... 
NB : L'ajout d'une phase huileuse à ce stade donne à votre savon une part en crème! En effet, les molécules de savon étant naturellement émulsifiantes, une huile ajoutée se marie avec l'eau de refonte et donne une crème; on obtient un savon blanchi et très doux pour la peau, mais ayant perdu de son pouvoir moussant... Un savon surgras ne peut être sur-graissé que lors de sa fabrication!...
Les colorants, aromes, et agents exfoliants s’ajoutent selon l’effet désiré, et les proportions dépassent rarement les 1 à 3%...
- Coulez enfin votre pâte en moule. 
Les moules de cuisine en silicone (en forme de carrés, ou d’étoiles, ou de cœurs, etc) conviennent parfaitement pour donner de petits savons sympa.
- Laisser refroidir. La pâte va durcir.
- Laissez la reposer 24 heures, puis vous pourrez démouler votre savon. 
Dès qu’ils sont démoulés, vous pouvez les utiliser !...

- La méthode de recyclage des copeaux de savons

Préférez des savons naturellement un peu mous, à base d’huile d’olive ou de beurre de karité par exemple: ils se prêtent plus facilement à la coupe comme à la refonte…
Procédez comme suit :
- Râpez les savons avec un économe pour obtenir plein de petits confettis
Passez les éventuellement au mixeur pour obtenir des morceaux de savon les plus fins possible ! Ils se dissoudront ainsi plus facilement dans l’eau.
- Pesez votre quantité de savon à refondre, et placez-les dans un contenant type pyrex.
- Vos restes de savon, ou copeaux de savon, nécessitent une certaine quantité d’eau de façon à faciliter leur refonte, et de préférence un peu de glycérine pour faciliter une fonte homogène et un résultat esthétique. Pesez la quantité en eau froide nécessaire (utilisez le même poids en eau et savon), et l’ajouter au contenant.
Je conseille d’utiliser 10% de la part en eau, avec de la glycérine (soit 5% du total du savon refondu).
- Laissez « macérer » une nuit pour que le savon s’hydrate au maximum, la refonte au bain marie en sera facilitée… Mais cette étape n’est pas obligatoire
- Chauffez à feu très doux, au bain marie ; 
Couvrir de préférence pour que la pâte ne s’assèche pas, et remuer régulièrement et délicatement, jusqu’à absorption complète de l’eau par les morceaux de savon.
Cette étape peut être plus ou moins longue, selon que les copeaux de savon ont macérer une nuit au préalable ou non, et selon la composition du savon : plus il est mou, plus facilement il fondra, et inversement…. Compter une petite trentaine de minutes.
- Arrêter la chauffe lorsqu’il n’existe plus d’eau dans le mélange : vous obtenez une pate molle et souvent relativement peu homogène.
- Hors du feu, ajoutez de préférence une part de lait (jusqu’à 10%) ; cet ajout va grandement faciliter l’obtention de savons lisses et homogènes : Mélanger de façon homogène la pate avec le lait, avec l’ustensile de votre choix (une cuillère peut bien faire l’affaire !). Vous pouvez néanmoins préférer d’ajouter une faible part d’huile (1 ou 2%) : vous devriez obtenir le même bénéfice.
Attention, cet ajout devra être déduit de la part additive en eau (ex: si vous ajoutez 10 mL de lait, n'utilisez plus 100 mais 90mL d'eau...) 
NB: si vous avez bien mixé votre savon avant de le refondre, ces ajouts peuvent ne pas vous sembler nécessaires, cela dépend grandement de la composition du savon que vous souhaitez refondre...
- Lors de cette précédente étape la pâte va légèrement refroidir : ajouter alors les additifs craignant la chauffe, dilués si nécessaire dans un peu de liquide (miel, colorants, aromes naturels…), ou d’huile (huiles essentielles, extraits CO2…).
NB : De même que tout à l'heure: l'ajout d'une phase huileuse à ce stade donne à votre savon une part en crème! En effet, les molécules de savon étant naturellement émulsifiantes, une huile ajoutée se marie avec l'eau de refonte et donne une crème; on obtient un savon blanchi et très doux pour la peau, mais ayant perdu de son pouvoir moussant... Un savon surgras ne peut être sur-graissé que lors de sa fabrication!...
Limitez vous à un total de 5 à 10% d’additifs (poudres, actifs liposolubles ou hydrosolubles) pour ne pas obtenir un savon trop mou, et encore une fois : déduisez vos apports hydriques de votre quantité totale d'eau!...
Attention de ne pas trop brasser la pâte, pour éviter de la faire mousser (la mousse donnerait un résultat esthétique décevant), ou encore de l’aérer (le savon serait comme « spongieux » une fois durci).
- Terminez si nécessaire votre mélange par un petit coup de mixeur plongeant pour obtenir une pâte à savon bien lisse.
- Ajoutez juste avant la mise en moule les éventuels agents décoratifs et/ou exfoliants, pour obtenir un mélange homogène (les agents exfoliants sont susceptibles d’être lourds et de tomber au fond du moule… Sauf s’ils sont ajoutés alors que le savon commence à refroidir et à durcir...)
- Coulez votre pate à savon dans les moules de votre choix, les moules en silicone convenant toujours parfaitement.
Si vous coulez votre pate en moule trop rapidement, la pate est trop chaude, elle risque de se déformer en séchant dans le moule.
 A l’inverse, n’attendez pas trop pour la couler en moule car elle va durcir et prendre une forme inesthétique: le résultat risque alors d’être décevant… 
Ne travaillez pas trop vite… Mais ne trainez pas trop non plus !! ;-)
- Tapotez les moules pour vous assurer que la pate s’étire bien dans le moule ;
- Lorsque la pate dans les moules semble à T°C ambiante, placer les moules une petite heure au congélateur : durcis, les savons seront plus faciles à démouler ensuite.
On peut également graisser le fond des moules avec un peu d’huile avant la mise en moule, le savon se démoulera plus facilement encore (chose qui n’est pas utile avec l’utilisation de moules en silicone).
- Démoulez les savons sans les déformer, et placez les à l’abri de la lumière et de la chaleur (dans un placard par exemple), pour un petit temps de cure : Laissez sécher vos savons minimum 10 à 15 jours, et retournez les délicatement et régulièrement durant cette période : de façon à faciliter son séchage.
- Lorsque que les savons semblent être suffisamment secs et durs, vous pouvez les utiliser !
NB : si il est trop tôt et que le savon n’est pas assez sec, il fondra simplement plus vite sous l’eau et s’épuisera donc plus rapidement… C’est le seul risque que vous prenez !... Préférez attendre plus longtemps que pas assez, votre savon bien sec vous donnera une belle mousse, et vous le garderez plus longtemps…



Recette de refonte d’un savon maison « karité et coco » 
- 100 g de savons en paillettes
et 100g de phase aqueuse répartie en:
- 80 g d’eau pure
- 10 g de glycérine
- et 10g de lait demi-écrémé bio en fin de préparation
Additifs:
2g de miel de lavande bio,
15 gouttes d’HE de lavandin bio pour le parfum

Photos d'illustration:
1/ Paillettes de savon mixées:

2/ installation des paillettes de savon et de l'eau glycérinée en bain Marie:

3/ Les savons démoulés:
(en haut les moules en silicone, en bas les jolis savons!...)

... Ça peut être une idée d’activité manuelle sympathique pour vos enfants, qui seront bien trop heureux de faire leur toilette avec LEUR savon maison !! Utilisez leurs moules à savon de bacs à sable, ils vont ADORER!! Alors à vous !! ;-)


NB à l'intention des tambouilleuses savonneuses :
Si vous utilisez vos restes de savons maison, attention d'utiliser exclusivement des savons ayant respecté un temps de cure suffisamment long, de façon à être être suffisamment secs/déshydratés, sans quoi la quantité totale d'eau sera trop importante, et votre savon refondu et démoulé se déformera considérablement lors de son séchage!...



4 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci beaucoup pour toutes ces précieuses informations ;-)

Steph a dit…

avec plaisir! ;-)

Unknown a dit…

la recette est pour combien de savons?

Steph a dit…

Bonjour, tout dépend de la quantité d'ingrédients que vous utilisez et de la taille de vos moules... ;-)
bonne continuation !